Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Guy Dirheimer

__________________________________________________

Comité d'honneur

 

Situation professionnelle actuelle (coordonnées, responsabilités)

Membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine depuis 1988.
Membre honoraire de l’Académie Nationale de Pharmacie.
Membre de l’Académie des Sciences Médicales d’Arménie.

Parcours professionnel

Entré au CNRS comme Stagiaire de Recherche en 1955, puis Attaché de Recherche en 1957 et Chargé de Recherche en 1964.
Agrégé de Chimie Biologique en 1964, nommé Maître de Conférences (l'équivalent de Professeur 2ème classe) à la Faculté de Pharmacie en 1964, Professeur sans chaire en 1968, puis Professeur titulaire de la chaire de Toxicologie en 1969.
Président du Conseil transitoire de Gestion, chargé des fonctions de Doyen de la Faculté de Pharmacie de 1969 à 1970. Doyen honoraire de la Faculté de Pharmacie en 1971.
Professeur honoraire à l'Université Louis Pasteur depuis 1997.
Directeur-adjoint de l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire du CNRS (IBMC) de 1985 à 1991, puis Directeur de cet Institut de 1992 à 1993. Directeur du Centre de Recherche de Biologie Moléculaire et Cellulaire de l'Université Louis Pasteur de 1992 à 1995.
Président de la Société Française de Biochimie de 1979 à 1980.
Président de la Société française de Toxicologie également de 1979 à 1980. Secrétaire général de la Fédération des Sociétés Européennes de Biochimie (FEBS) de 1984 à 1989.
Président de la Fédération Européenne des Sociétés de Toxicologie (EUROTOX) de 1990 à 1991.  
Président de la FEBS (43 000 membres) de 1999-2002, puis président du « Working group for exploring ways to assist Central and Eastern European Countries »
A été membre de nombreux Comités nationaux (CNRS, INSERM, INRA, Ligue contre le Cancer, Fondation pour la Recherche Médicale, Comité National des Universités) et internationaux (Fondation Européenne pour la Science, « Senatskommission zur Beurteilung der Gesundheitlichen Unbedenklichkeiten von Lebensmitteln" de la Deutsche Forschungsgemeinschaft,  à Bonn.
Secrétaire Général du Comité National de Biochimie (1991-2008).


Travaux scientifiques

En Biochimie :
Rôle biologique des polyphosphates inorganiques. Structure et fonction des acides ribonucléiques de transfert (ARNt) et étude des enzymes réagissant avec ces acides nucléiques, en particulier dans la synthèse protéique (aminoacyl-ARNt synthétases: enzymologie, clonage, mutagenèse dirigée). Effet des cancérogènes chimiques sur la méthylation biologique des ADN.

En Toxicologie :
Action du plomb sur les ARNt. Mécanisme d'action de la ricine, protéine toxique du ricin. Modification de l'ADN par des cancérogènes chimiques. Isolement de protéines toxiques agissant sur la synthèse protéique à partir de plantes et de champignons. Mécanisme d'action de mycotoxines contaminant des aliments (ochratoxine, citrinine, patuline). Coupures de l’ADN et adduits à l’ADN provoqués par ces mycotoxines (in vivo et in vitro).

 

Diplômes

Etudes au Lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg, puis aux Facultés de Pharmacie et de Sciences de Strasbourg.
Dr en Pharmacie d'Etat en 1961
Dr ès Sciences en 1964.

 

Décorations

Médaille de Patriote Résistant à l'occupation des départements du Rhin et de la Moselle (arrêté avec sa famille par la Gestapo et déporté dans le camp SS de Schelklingen, Würtenberg,  de 1944 à 1945).
Officier des palmes académiques

 

Distinctions

 

Prix

Médaille d'argent du CNRS (1977)

Prix Louis Bonneau de  l'Académie des Sciences (1973)

Lauréat de l'Académie nationale de médecine (1985)

Prix Epidaure de la Recherche en médecine et écologie (1994)

 

Publications

350 publications dans des journaux ou des ouvrages scientifiques internationaux

 

Rôles académiques à l'Académie d'Alsace

Membre du Comité d'honneur

 

L'Edito


AG comme agir

Y avait-il cadre plus approprié que la Bibliothèque humaniste de Sélestat pour accueillir notre assemblée générale 2019 ?

Si l’humanisme est une manière de voir le monde et la connaissance, il est aussi une pratique, un engagement dans la cité. C’est dire combien la mémoire de Beatus Rhenanus et de ses pairs – si bien rendue palpable par la magnifique rénovation des lieux – est un aiguillon pour les académiciens du 21e siècle, les incitant à regarder le monde avec lucidité et bienveillance, et à y trouver une place féconde.
Le bilan 2018-2019 de l’Académie d’Alsace montre (voir ci-joint le compte-rendu de notre AG du 6 juillet 2019) un net renforcement des relations et partenariats avec notre environnement institutionnel, confirmant notre place originale dans le paysage régional. Et l’année 2019-2020 verra la naissance des « Agoras de l’Académie d’Alsace » dans les grandes villes de la région, lieux de débats ouverts, en prise avec les enjeux généraux du corps social. Nous y reviendrons prochainement.
Communication interne et externe renforcée, entrée de nouveaux membres, échanges avec les académies sœurs dans le cadre de la Conférence nationale des académies que, sous l’égide de l’Institut de France, notre équipe alsacienne préside jusque fin 2020 : voilà la feuille de route de l’Académie d’Alsace pour l’année à venir.
D’ici là, bel été à tous !
Bernard Reumaux

 

Dominique Wunderlin (gauche) et Marc Glotz (droite)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace