Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Guy Dirheimer

__________________________________________________

Comité d'honneur

 

Situation professionnelle actuelle (coordonnées, responsabilités)

Membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine depuis 1988.
Membre honoraire de l’Académie Nationale de Pharmacie.
Membre de l’Académie des Sciences Médicales d’Arménie.

Parcours professionnel

Entré au CNRS comme Stagiaire de Recherche en 1955, puis Attaché de Recherche en 1957 et Chargé de Recherche en 1964.
Agrégé de Chimie Biologique en 1964, nommé Maître de Conférences (l'équivalent de Professeur 2ème classe) à la Faculté de Pharmacie en 1964, Professeur sans chaire en 1968, puis Professeur titulaire de la chaire de Toxicologie en 1969.
Président du Conseil transitoire de Gestion, chargé des fonctions de Doyen de la Faculté de Pharmacie de 1969 à 1970. Doyen honoraire de la Faculté de Pharmacie en 1971.
Professeur honoraire à l'Université Louis Pasteur depuis 1997.
Directeur-adjoint de l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire du CNRS (IBMC) de 1985 à 1991, puis Directeur de cet Institut de 1992 à 1993. Directeur du Centre de Recherche de Biologie Moléculaire et Cellulaire de l'Université Louis Pasteur de 1992 à 1995.
Président de la Société Française de Biochimie de 1979 à 1980.
Président de la Société française de Toxicologie également de 1979 à 1980. Secrétaire général de la Fédération des Sociétés Européennes de Biochimie (FEBS) de 1984 à 1989.
Président de la Fédération Européenne des Sociétés de Toxicologie (EUROTOX) de 1990 à 1991.  
Président de la FEBS (43 000 membres) de 1999-2002, puis président du « Working group for exploring ways to assist Central and Eastern European Countries »
A été membre de nombreux Comités nationaux (CNRS, INSERM, INRA, Ligue contre le Cancer, Fondation pour la Recherche Médicale, Comité National des Universités) et internationaux (Fondation Européenne pour la Science, « Senatskommission zur Beurteilung der Gesundheitlichen Unbedenklichkeiten von Lebensmitteln" de la Deutsche Forschungsgemeinschaft,  à Bonn.
Secrétaire Général du Comité National de Biochimie (1991-2008).


Travaux scientifiques

En Biochimie :
Rôle biologique des polyphosphates inorganiques. Structure et fonction des acides ribonucléiques de transfert (ARNt) et étude des enzymes réagissant avec ces acides nucléiques, en particulier dans la synthèse protéique (aminoacyl-ARNt synthétases: enzymologie, clonage, mutagenèse dirigée). Effet des cancérogènes chimiques sur la méthylation biologique des ADN.

En Toxicologie :
Action du plomb sur les ARNt. Mécanisme d'action de la ricine, protéine toxique du ricin. Modification de l'ADN par des cancérogènes chimiques. Isolement de protéines toxiques agissant sur la synthèse protéique à partir de plantes et de champignons. Mécanisme d'action de mycotoxines contaminant des aliments (ochratoxine, citrinine, patuline). Coupures de l’ADN et adduits à l’ADN provoqués par ces mycotoxines (in vivo et in vitro).

 

Diplômes

Etudes au Lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg, puis aux Facultés de Pharmacie et de Sciences de Strasbourg.
Dr en Pharmacie d'Etat en 1961
Dr ès Sciences en 1964.

 

Décorations

Médaille de Patriote Résistant à l'occupation des départements du Rhin et de la Moselle (arrêté avec sa famille par la Gestapo et déporté dans le camp SS de Schelklingen, Würtenberg,  de 1944 à 1945).
Officier des palmes académiques

 

Distinctions

 

Prix

Médaille d'argent du CNRS (1977)

Prix Louis Bonneau de  l'Académie des Sciences (1973)

Lauréat de l'Académie nationale de médecine (1985)

Prix Epidaure de la Recherche en médecine et écologie (1994)

 

Publications

350 publications dans des journaux ou des ouvrages scientifiques internationaux

 

Rôles académiques à l'Académie d'Alsace

Membre du Comité d'honneur

 

L'Edito


Vulgarisation ?
Le mot rebute souvent. Mais la réalité émerveille.
Car telle est la fonction et l’honneur des professionnel

s de la transmission, qu’ils soient intellectuels ou artisans, chercheurs pointus ou enseignants de terrain, praticiens des arts et de la culture.
Et tel est le rôle le plus noble des académies ! Pas de cultiver l’entre-soi, mais de s’ouvrir aux autres, ceux de toutes les disciplines du savoir et de la création bien sûr, mais aussi, surtout, les publics les plus divers et les moins spécialisés.
Nous en avons eu une brillante démonstration par un grand esprit de la « république des lettres », Michel Zink, de passage dans la région à l’invitation de l’Académie d’Alsace, dont il est membre du Comité d’honneur. A Altkirch le 6 avril, à Strasbourg le 8, tous ont été conquis par l’érudition et le charme du membre fraîchement élu de l’Académie française, du secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, du professeur honoraire du Collège de France, du grand spécialiste des littératures françaises du Moyen Age, capable de déclamer pendant des heures des poèmes de troubadours en langue originale…
Michel Zink a fait un éloge de la vulgarisation, de la nécessité de trouver des formes adaptées pour toucher, cultiver, séduire des publics jugés a priori à distance. « Si la littérature médiévale devait rester uniquement affaire de spécialistes pointus, elle n’aurait aucune légitimité à être étudiée », dit-il. Cette recherche érudite doit venir enrichir le goût du public pour le Moyen Age, les châteaux en ruine, la chevalerie, elle doit montrer en quoi l’univers sensible de ce millénaire mal connu imprègne nos imaginaires et nous aide à nous définir dans la société, à préciser les notions de pouvoir, de conflits, d’amour.
Et cela marche ! Quatre cents personnes sont venues entendre Michel Zink.
Le fils du poète dialectal sundgauvien Georges Zink (sur la photo, il montre le livre de son père), devenu universitaire mondialement connu et auteur d’une vingtaine de livres soucieux de pédagogie, nous montre le chemin. Merci, cher prestigieux confrère !
Bernard Reumaux

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace