Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Jean-Marie Mantz

Doyen de la Faculté de médecine de Strasbourg de 1983 à 1989
Ancien chef de clinique de Réanimation médicale de Strasbourg
Président fondateur du Centre Anti-Poisons de Strasbourg
Président fondateur de l’association d’aide à domicile des insuffisants respiratoires d’Alsace (ADIRAL)
Ancien président du Comité d’Ethique de Strasbourg
Membre des Académies de médecine de Strasbourg et de Metz

 

 

 

Situation professionnelle actuelle

Retraité
Membre des 3 Académies citées ci-dessus
Membre du Comité d’Ethique de l’Académie Nationale de médecine
Membre du Comité d’Ethique de la Faculté de médecine de Strasbourg
Membre du Cercle Gutenberg
Membre de la Société de Biologie de Strasbourg

Parcours professionnel

 

Formation

Baccalauréat Sciences expérimentales, Châtellerault, 1943, mention TB
Année Préparatoire à la médecine, Poitiers, 1944, major de promotion
Internat des Hôpitaux de Strasbourg, 1948, major de promotion
Licencié en Sciences, Strasbourg, 1955

 

Activités universitaires

Agrégation de médecine générale thérapeutique, 1958
Doctorat : organisation de l’enseignement des 3 cycles des études médicales
Gestion du personnel et des laboratoires universitaires
Coopération internationale avec Constantine, Magunga, Shangai, Suzhou
Organisation d’« Erasmus médecine » à Strasbourg

Activités hospitalières :

Chef de clinique de Réanimation et du Centre Anti-Poisons
Création du DIU d’éthique médicale, du stage de réanimation et d’éthique médicale, de l’ADIRAL et du Service des urgences des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg


Activités administratives

Membre de la Commission médicale d’Établissement et du Conseil d’Administration des Hospices Civils de Strasbourg en 1970
Président de la Commission nationale de qualification en réanimation en 1978
Membre du CNU en 1973
Président de la Société de Réanimation de langue française en 1973

 

Travaux scientifiques

En réanimation :

Traitement des états de détresse respiratoire, neurologique, rénale, toxicologique, hépatique, infectieuse

En hématologie :

Preuve de l’origine rénale de l’érythropiétrie

En pathologie infectieuse :

Traitement du tétanos, de la poliomyélite, de la gangrène gazeuse, des méningites

En neurologie :

Œdème cérébral, coma dépassé, coma hyperosmolaire

 

Animation scientifique

35 conférences en France et à l’étranger
Présidence de 50 thèses de doctorat en médecine réalisées au service de Réanimation médicale
Vice-Président de la Société de Biologie de Strasbourg
Membre du Cercle Gutenberg

 

Diplômes

Assistant des Hôpitaux, 1957
Médicat des Hôpitaux, 1963
Doctorat en médecine, 1958
Licence en Sciences, 1955
Agrégation de médecine, 1958
Chefferie du Service de Réanimation, 1969

 

Prix

Prix spécial
Prix de la ville de Metz

 

Distinctions

Professeur Consultant des Hôpitaux de Shanghai
Médaillé du Mérite Européen
Chevalier de la Légion d’Honneur
Commandeur dans l’Ordre des Palmes académiques

 

Publications

330 articles référencés dans :

Mantz Jean-Marie, Titres et Travaux scientifiques, Strasbourg 1992, à la Bibliothèque de la Faculté de médecine de Strasbourg

Voici les références de quelques uns d’entre eux :

Mantz JM., Stock D., Tempé JD. et Hammann B.
        Le coma dépassé, Ann. Biol. Clim. 1966, 24-5-6, 589-619

Mantz JM., Hammann B. et Warter J.
        L’origine rénale de l’érythropoïétine
        Pathol et Biol. 1967, 15, 11-12/13-14, 663-670

Mantz JM., Tempé JD. et Jaeger A.
        Le tétanos. Traitement et prévention
        Arch. Mal. Prof 1979, T 35, n° 6, 647-653

Porte A. Stoeckel ME., Mantz JM., Tempé JD. et Jaeger A. et Balzenschlager A.
        Acute interstitial pulmonary fibrosis Study of 19 cases
        Intens. Care Med. 1970, 4 181-191

Mantz JM., Kopferschmitt J., Jaeglé HL., Jaeger A., Sauder Ph.
        Physiopathologie de l’oedème cerebral
        Les comas, 1 vol, Paris, Expansion scientifique française, 1986, 103-130

Mantz JM., Porte R et coll
    Syndrome de Sheehan (Stéatose hépatique aigüe de la grossesse, 8 observations)
        Bull. Acad. Nat. Méd., 1987, 171, n° 9, 1935-1942

Mantz JM., Science et éthique
        Le Rotarien 1995, n° 501, 27-32

Mantz JM., Urgences maternelles périnatales
        La Presse Méd., 1996, 25, n° 31, 1492-1500

Mantz JM. et Stock ME., A propos de la toxicité pulmonaire de l’oxygène
        Bull. Acad. Natle. Med. 2000, 184, n°2, 415-430

Mantz JM., Euthanasie, la magie d’un mot
        La Presse Med. 2003, T 32, n° 36, 1681-1729

Mantz JM., et Wattel F.
        Importance de la Communication dans la relation soignant-soigné
        Bull. Acad. Natle Méd. 2006, 190, n° 6, 1999-2011

Mantz JM., Problèmes éthiques médicaux d’actualité
        Mémoires Acad. Natle de Metz, 2008, 259-276

Mantz JM., Marcelli A. et Wattel F.
        Faciliter l’adoption nationale.
        Bull. Acad. Natle Med. 2011, 195, n° 2, 431-446

Mantz JM., L’éthique médicale en questions
        2° éd. Lavoisier, Paris, 2016

Antony P., Romier Ch. et Mantz JM.
        Histoire de la société de Biologie de Strasbourg
        Biologie aujourd’hui : 2017, 211, 118, 117-125

 

Ouvrages collectifs

Histoire de la médecine à Strasbourg
Mantz JM. et Heran J.
Ed. La Nuée bleue, Strasbourg, 1997

La réanimation, naissance d’un concept
avec Goulon M. et Coll.
Ed. Maloine, Paris, 2004

Ethique et thérapeutique : témoignages européens
Mantz JM., Grandmottet P. et Queneau P.
Ed. Presse Univ., Strasbourg, 2000

 

Divers

Rimes du soir et du matin
Ed. Fiacre, Sceaux, 2014

16 nouvelles brèves
Ed. Baudelaire, Lyon, 2014

Pierres et poésies
Ed. Fiacre, sous-presse, Sceaux

 

L'Edito


Vulgarisation ?
Le mot rebute souvent. Mais la réalité émerveille.
Car telle est la fonction et l’honneur des professionnel

s de la transmission, qu’ils soient intellectuels ou artisans, chercheurs pointus ou enseignants de terrain, praticiens des arts et de la culture.
Et tel est le rôle le plus noble des académies ! Pas de cultiver l’entre-soi, mais de s’ouvrir aux autres, ceux de toutes les disciplines du savoir et de la création bien sûr, mais aussi, surtout, les publics les plus divers et les moins spécialisés.
Nous en avons eu une brillante démonstration par un grand esprit de la « république des lettres », Michel Zink, de passage dans la région à l’invitation de l’Académie d’Alsace, dont il est membre du Comité d’honneur. A Altkirch le 6 avril, à Strasbourg le 8, tous ont été conquis par l’érudition et le charme du membre fraîchement élu de l’Académie française, du secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, du professeur honoraire du Collège de France, du grand spécialiste des littératures françaises du Moyen Age, capable de déclamer pendant des heures des poèmes de troubadours en langue originale…
Michel Zink a fait un éloge de la vulgarisation, de la nécessité de trouver des formes adaptées pour toucher, cultiver, séduire des publics jugés a priori à distance. « Si la littérature médiévale devait rester uniquement affaire de spécialistes pointus, elle n’aurait aucune légitimité à être étudiée », dit-il. Cette recherche érudite doit venir enrichir le goût du public pour le Moyen Age, les châteaux en ruine, la chevalerie, elle doit montrer en quoi l’univers sensible de ce millénaire mal connu imprègne nos imaginaires et nous aide à nous définir dans la société, à préciser les notions de pouvoir, de conflits, d’amour.
Et cela marche ! Quatre cents personnes sont venues entendre Michel Zink.
Le fils du poète dialectal sundgauvien Georges Zink (sur la photo, il montre le livre de son père), devenu universitaire mondialement connu et auteur d’une vingtaine de livres soucieux de pédagogie, nous montre le chemin. Merci, cher prestigieux confrère !
Bernard Reumaux

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace