Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Damien Parmentier

________________________________________

Section

Sciences de l'Homme

 

Situation professionnelle actuelle (coordonnées, responsabilités)


Historien, ses travaux portent essentiellement sur le Moyen Age, l'économie médiévale, les livres et les manuscrits, la vie en montagne et en forêt, le massif des Vosges et l'histoire des religions d'ici... et d'ailleurs.

 

Voir https://www.damien-parmentier2.com/

 

 

Parcours professionnel

1988 : professeur d’histoire-géographie

1990 : directeur des études de l’école de gestion et de commerce (ECOGE) à la chambre de commerce et d’industrie de Saint-Dié

1993 : directeur de la formation à la chambre de commerce et d’industrie de Saint-Dié

1997: directeur du syndicat mixte du parc naturel régional des Ballons des Vosges

2003 : directeur de l’agence interrégionale du massif des Vosges

2005 : directeur du comité départemental du tourisme des Vosges

2009 : directeur de l’agence départementale de développement économique et touristique des Vosges.

2011 : directeur général adjoint des services  en charge du développement du territoire au Conseil général des Vosges

2015 : directeur général des services du Conseil départemental des Vosges

 

 

Diplômes

Un doctorat d’histoire et civilisation européenne à l'université de Strasbourg, soutenu en 1995 sous la direction de Francis Rapp, professeur émérite d’histoire médiévale et membre de l’Institut.


Une maîtrise d’histoire à Paris I Sorbonne, en 1986 sous la direction de Pierre Toubert, professeur d’histoire médiévale, membre de l'Institut.


Une double licence d’histoire et d’archéologie à l'université de Strasbourg en 1985.

 

Décorations

Chevalier dans l’ordre national des arts et lettres (2009)

Médaillé de la défense nationale, mention « arme blindée, FFA » (1988)

 

 

 

Publications


Livres

• Eglise et Société en Lorraine médiévale, 1997

 

• Du bois dont on fait les Vosges, 1997 (contribution)

 

• Guide Gallimard, Parc naturel régional des Ballons des Vosges, 2000 (direction et contribution)

 

• Le sapin : enjeux anciens, enjeux actuels, 2000 (sous la direction d’Andrée Corvol, contribution)

 

• Vosges, Massif d’histoire et terre de liberté, Editions de la Nuée Bleue, 2007

 

• Massif des Vosges. Editions Ouest France, 2011

 

• Abbayes des Vosges, Editions de la Nuée Bleue/ Editions Serpenoise, 2012

. Vosges, art de vivre et création, Editions du Chêne-Hachette Livre, 2014

 

Fastes et trésors de l'église cathédrale de Saint-Dié (1777-2017)

Bibliothèque Patrimoniale du diocèse de Saint-Dié, 2017. ISBN 978-2-9561233-0-9

 

Articles

Une quarantaine d’articles publiés dans différents ouvrages et revues régionales ou nationales ayant pour cadre le XIVe et le XVe siècle entre 1989 et aujourd'hui dont :

 

. La vente des biens nationaux dans la principauté de Salm-Salm : le cas de l’abbaye Saint Pierre. Histoire des terres de Salm, 1992

 

. Buffalo Bill et Wild West Show à Saint-Dié en 1905. Bulletin de la Société philomatique vosgienne,1992

 

. L’Eglise de Saint-Dié au XVe siècle. America. Catalogue de l’exposition au musée de Saint-Dié,1992

 

. Saint-Dié, la fortune d’un nom, Bull. de la Société philomatique vosgienne, 1996 . La vie économique dans la haute vallée de la Meurthe à la fin du Moyen Age. Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1995

 

. Les forêts dans la haute vallée de la Meurthe aux XIVe et XVe siècles. Des bois dont ont fait les Vosges, une histoire de la forêt vosgienne. Archives départementales, 1997

 

. La forêt vosgienne et la sapin dans les textes anciens. Le sapin, enjeux anciens, enjeux actuels. L’Harmattan, 1998

 

. Le graduel de la collégiale de Saint-Dié (XVIe siècle). Trésors des bibliothèques de Lorraine,1998

 

. Evangélisation de la vallée de la Meurthe et hégémonie de l’église déodatienne (VIe-XVIIIe siècle), 2000

 

. Le chapitre de Saint-Dié et ses territoires alsaciens : le val d’Orbey aux XIVe et XVe siècles. Dialogues Transvosgiens, 2001

 

. Archives et archéologie : le secteur de la place du marché aux XIVe et XVe siècles, Mémoire des Vosges n°3, 2001

 

. Santé et charité. Hôpital et léproseries dans la vallée de Saint-Dié aux XIVe et XVe siècles. Mémoire des Vosges n°1, 2000

 

. Chasse sauvage et ménie hellequin en Déodatie : l’histoire du prévôt Mathieu (1178-1217) et son mythe. Mémoire des Vosges n°2, 2001. Publié aussi dans Dialogues Transvosgiens, 2002.

 

. Finances et commerce en Déodatie au XIVe et XVe siècles. Mémoire des Vosges n°4, 2002.

 

. Les origines médiévales de la paroisse Saint-Martin de Saint-Dié. 2002

 

. Les voies de communication et les liens économiques des abbayes vosgiennes aux XIVe et XVe siècles, 2002

 

. Poissons, droits de pêche et pêcheurs dans le val de Saint-Dié aux XIVe et XVe siècles. Mémoire des Vosges n°5, 2002

 

. Le pape Léon IX et Saint-Dié au XIe siècle. Léon IX et son temps. Brepols, 2003

 

. Le turc, le sarrasin et le tartare : la perception de l’Autre dans la vallée de la Meurthe au XIIIe siècle. Mémoire des Vosges n°11, 2005

 

. L'école canoniale déodatienne du XIe au XVIe siècle. Mémoire des Vosges n°13, 2006.

. Devotio moderna, pédagogie et livres imprimés à la fin du XVe et au début du XVIe siècle dans la vallée de la Meurthe. Mémoire des Vosges n°15, 2007

 

. La communauté juive en Lorraine aux XIVe et XVe siècles. Mémoire des Vosges, n°17, 2008

 

. Le célibat ecclésiastique, les femmes et les enfants des chanoines de Saint-Dié au XVe et XVIe siècle. Mémoire des Vosges, n°19, 2009

 

. Le bestiaire du graduel de chœur de la collégiale de Saint-Dié (XVIe siècle). Mémoire des Vosges, n°20, 2010

 

. Orient et Occident au XIe siècle : le rôle du pape Léon IX et d’Humbert de Moyenmoutier dans la crise de l’Eglise universelle. La croix monastique des Vosges, terres d’abbayes en Lorraine, 2010

 

. Prévenir et réprimer les conflits d’usage : les droits forestiers dans la vallée de Straiture aux XVe et XVIe siècle. Mémoire des Vosges, n°22, 2011

 

. Les conditions de la propriété des terres entre seigneuries et habitants dans la vallée de la Meurthe au XIe et XIVe s., Mémoire des Vosges n°24, 2012

. Le haut fromage, le münsterkäse ou géromé et la race bovine vosgienne sur le versant lorrain des Vosges (IXe-XXe s.). Rencontres transvosgiennes n°2, 2012

. La création de l'évêché de Saint-Dié ou les trois vies d'une église monastique devenue cathédrale (660-1777), 2013

. Richer de Senones et l'Orient : la compréhension des croisades et de l'Islam à la fin du XIIIe siècle dans la vallée de la Meurthe, 2014.

. Déodat, son sarcophage et ses reliques, une histoire mouvementée (VIIe-XXIe s.), Mémoires des Vosges n°29, 2014

 

. Fortunat de Grado et Joseph d'Arimathie à Moyenmoutier : aux origines du Graal (IXe-XIIIe siècles), ECL, Abbayes en Lorraine n°4, 2016.

 

 

Des émissions de télévision

. France 3 : Des racines et des ailes, "Des Vosges au Lac Léman" (février 2015)

http://www.eclecticprod.com/fr/module/99999720/218/passion_patrimoine_qdes_vosges_au_lac_lmanq#.WI4RoNwftFU

. France 5 : Enquête d'Art, "Cimon et Ephigène d'Heijman Dullaert" (novembre 2016)

http://www.eclecticprod.com/fr/module/99999720/283/diffusionenqute_dart_qcimon_et_ephigneq#.WI4QeNwftFU

L'Edito


Vulgarisation ?
Le mot rebute souvent. Mais la réalité émerveille.
Car telle est la fonction et l’honneur des professionnel

s de la transmission, qu’ils soient intellectuels ou artisans, chercheurs pointus ou enseignants de terrain, praticiens des arts et de la culture.
Et tel est le rôle le plus noble des académies ! Pas de cultiver l’entre-soi, mais de s’ouvrir aux autres, ceux de toutes les disciplines du savoir et de la création bien sûr, mais aussi, surtout, les publics les plus divers et les moins spécialisés.
Nous en avons eu une brillante démonstration par un grand esprit de la « république des lettres », Michel Zink, de passage dans la région à l’invitation de l’Académie d’Alsace, dont il est membre du Comité d’honneur. A Altkirch le 6 avril, à Strasbourg le 8, tous ont été conquis par l’érudition et le charme du membre fraîchement élu de l’Académie française, du secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, du professeur honoraire du Collège de France, du grand spécialiste des littératures françaises du Moyen Age, capable de déclamer pendant des heures des poèmes de troubadours en langue originale…
Michel Zink a fait un éloge de la vulgarisation, de la nécessité de trouver des formes adaptées pour toucher, cultiver, séduire des publics jugés a priori à distance. « Si la littérature médiévale devait rester uniquement affaire de spécialistes pointus, elle n’aurait aucune légitimité à être étudiée », dit-il. Cette recherche érudite doit venir enrichir le goût du public pour le Moyen Age, les châteaux en ruine, la chevalerie, elle doit montrer en quoi l’univers sensible de ce millénaire mal connu imprègne nos imaginaires et nous aide à nous définir dans la société, à préciser les notions de pouvoir, de conflits, d’amour.
Et cela marche ! Quatre cents personnes sont venues entendre Michel Zink.
Le fils du poète dialectal sundgauvien Georges Zink (sur la photo, il montre le livre de son père), devenu universitaire mondialement connu et auteur d’une vingtaine de livres soucieux de pédagogie, nous montre le chemin. Merci, cher prestigieux confrère !
Bernard Reumaux

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace