Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Jean Hurstel

 

Jean Hurstel est  en charge de l'organisation de la Conférence nationale des académies.

 

Section

Sciences de l'Homme

 

Situation professionnelle actuelle (coordonnées, responsabilités)

Président de l’associationPARLEMENT DE MUSIQUE (ensemble de musique baroque)


Principaux centres d’intérêt :
    Musique baroque, en particulier JS Bach
    Laïcité et dialogue inter-religieux
    Gastronomie (concours d’amateurs)
    Venise
    Equitation

 

Parcours professionnel

01/07/2017    Retraite
Avril 2007    PCB Création – Directeur Général
Juin 1998    MARNIER-LAPOSTOLLE
        Directeur des Relations Extérieures
        Directeur du Département Gastronomie (B to B)
Juin 1995    Consultant
        MARNIER-LAPOSTOLLE : Relations Extérieures et Gastronomie
        JEUNES RESTAURATEURS d’EUROPE : communication et financement
        PIAGET : restauration de la Tour de l’Horloge à Venise
        PROMOEVENEMENT : Festival du Film de Genève, Salon de l’Immobilier
Janvier 1985    REMY MARTIN - COINTREAU
        Avril 1989 : REMY (SUISSE) - Directeur Général
        Juillet 1985 : DE LUZE (négoce de vins bordelais) – DG puis PDG
        Janvier 1985 : DE LUZE – Directeur Financier
        Avril 1979 : KUHRI (distillerie familiale) – Directeur Ventes et Finances
Décembre 1975    GROUPE TRIGANO
        Septembre 1978 : Création du département RH du Groupe
        Décembre 1975 : TRIGANO Italie – Audit interne

 

Formation :

1974    Diplôme de l’IEP Strasbourg – Economie et Finances
1971    Faculté de Théologie Catholique de Strasbourg
1970    Baccalauréat A1
Langues    Allemand – Anglais – Italien – Suisse allemand
Compléments    Institut Supérieur du Marketing à Paris
    Université Paris Dauphine - Assistant en Gestion prévisionnelle
    Bourse ELF sur la formation permanente
    Conservatoire de Musique de Strasbourg (orgue)

 

Décorations

Chevalier de l’Ordre National du Mérite

 

Rôles académiques à l'Académie d'Alsace

En charge de l'organisation de la Conférence nationale des académies.

 

Données personnelles

 

CV Complet

L'Edito


Vulgarisation ?
Le mot rebute souvent. Mais la réalité émerveille.
Car telle est la fonction et l’honneur des professionnel

s de la transmission, qu’ils soient intellectuels ou artisans, chercheurs pointus ou enseignants de terrain, praticiens des arts et de la culture.
Et tel est le rôle le plus noble des académies ! Pas de cultiver l’entre-soi, mais de s’ouvrir aux autres, ceux de toutes les disciplines du savoir et de la création bien sûr, mais aussi, surtout, les publics les plus divers et les moins spécialisés.
Nous en avons eu une brillante démonstration par un grand esprit de la « république des lettres », Michel Zink, de passage dans la région à l’invitation de l’Académie d’Alsace, dont il est membre du Comité d’honneur. A Altkirch le 6 avril, à Strasbourg le 8, tous ont été conquis par l’érudition et le charme du membre fraîchement élu de l’Académie française, du secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, du professeur honoraire du Collège de France, du grand spécialiste des littératures françaises du Moyen Age, capable de déclamer pendant des heures des poèmes de troubadours en langue originale…
Michel Zink a fait un éloge de la vulgarisation, de la nécessité de trouver des formes adaptées pour toucher, cultiver, séduire des publics jugés a priori à distance. « Si la littérature médiévale devait rester uniquement affaire de spécialistes pointus, elle n’aurait aucune légitimité à être étudiée », dit-il. Cette recherche érudite doit venir enrichir le goût du public pour le Moyen Age, les châteaux en ruine, la chevalerie, elle doit montrer en quoi l’univers sensible de ce millénaire mal connu imprègne nos imaginaires et nous aide à nous définir dans la société, à préciser les notions de pouvoir, de conflits, d’amour.
Et cela marche ! Quatre cents personnes sont venues entendre Michel Zink.
Le fils du poète dialectal sundgauvien Georges Zink (sur la photo, il montre le livre de son père), devenu universitaire mondialement connu et auteur d’une vingtaine de livres soucieux de pédagogie, nous montre le chemin. Merci, cher prestigieux confrère !
Bernard Reumaux

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace