Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Jacques Streith

__________________________________________

 

Jacques Streith est Chancellier de l'Académie d'Alsace

 

 

 

Section

Sciences de la nature, de l'humain et de la société

 

 

 

Parcours professionnel

Après des études supérieures, une thèse ès sciences à l'université de Strasbourg et une année post-doctorale à l'université Harvard (USA), Jacques Streith a poursuivi une carrière de professeur de chimie à l'Université de Haute-Alsace (UHA) et à l'Ecole de Chimie à Mulhouse, entrecoupée de deux années sabbatiques, comme professeur associé dans une Université à Washington D.C. et dans les services de recherche centraux de Ciba-Geigy à Bâle.

 

De 1964 à 2002, en sus de ses activités pédagogiques, Jacques Streith a animé une équipe de recherche en synthèse et photosynthèse organique au sein d'un Laboratoire Associé au CNRS dont il a assumé la direction pendant une dizaine d'années.

 

Il a publié plus de 160 articles de recherche scientifique, dont deux chapitres dans des encyclopédies de chimie, et prononcé autant de conférences à des congrès, des Universités et des centres de recherche de l'industrie chimique et pharmaceutique, en Europe, en Amérique du nord et au Japon.

 

Plus de quarante ingénieurs diplômés ou licenciés ès sciences ont préparé leur thèse de doctorat sous sa direction et 35 d'entre eux ont entrepris une carrière dans l'industrie chimique et pharmaceutique, dont 70 % dans le domaine de la recherche pharmaceutique. Il a une longue expérience dans le domaine des relations universitaires transfrontalières, en particulier avec l'Allemagne et la Suisse.

 

Depuis 2002, il est professeur émérite à l'UHA.

L'Edito

2020, année des Agoras

Notre année académique s’ouvre sous le signe des Agoras. Conçus et lancés comme une réponse concrète à la question « À quoi sert l’Académie d’Alsace ? », ces chantiers de débats, d’auditions et de propositions visent à produire une parole publique féconde pour la région.
Dans un an la Collectivité européenne d’Alsace verra le jour et il est utile que notre compagnie, à la fois indépendante, régionale et transdisciplinaire, contribue à formuler, sur certains sujets, des éléments d’analyses et de repères ainsi que des orientations.
Plusieurs chantiers ont été lancés, animés par des membres de notre académie. L’Agora « Réenchanter les châteaux-forts d’Alsace » produit depuis novembre dernier un travail remarquable au plus près des associations et chercheurs. Elle est menée en appui au projet culturel des deux Départements, « Les Portes du Temps », dont le directeur artistique est John Howe, Grand Prix 2020 de l’Académie d’Alsace.
L’Agora « La démocratie participative au banc d’essai » poursuit ses études de terrain. « Femmes & Sciences » démarrera en mars. Un groupe « Santé » se met en place. D’autres sont en gestation, chaque fois portés par des membres de notre académie. Et le 5 février, à Strasbourg, nous interrogerons les effets des développements massifs du tourisme.
Académique et régionale, notre compagnie met les compétences de ses membres et leur responsabilité citoyenne au service de l’Alsace.

 

Bernard Reumaux

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace