Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Mir Wais Hosseini

_____________________________________

Mir Wais Hosseini est un chimiste français spécialiste de la chimie supramoléculaire et de la tectonique moléculaire, et professeur à l'université de Strasbourg.

 

 

Section

Sciences de la nature, de l'humain et de la société

 


Données professionnelles

Né le 4 juin 1955 à Kaboul (Afghanistan), Mir Wais Hosseini est arrivé en France à l'âge de 17 ans. Il effectue des études de chimie physique et de chimie organique à l'université de Strasbourg, puis  intègre  l'équipe du prix Nobel Jean-Marie Lehn,  qui fut son directeur de la  thèse qu'il a soutenu en 1983 en présence notamment de Guy Ourisson.

En 1990, il fonde le laboratoire de chimie de coordination organique, qui est devenu par la suite le laboratoire de tectonique moléculaire. Il est notamment le directeur de l'unité mixte de recherche intitulée "Chimie de la matière complexe" regroupant son laboratoire et 4 autres au sein de l'université de Strasbourg.

Ses travaux concernent la synthèse d'édifices moléculaires par auto-assemblage. Il contribue notamment aux travaux sur la tectonique moléculaire, et la conception de machines moléculaires.

Il est également depuis 2010 co-éditeur en chef du New Journal of Chemistry, une revue scientifique à comité de lecture publiée par le CNRS et la Royal Society of Chemistry.

 

Publications

Molecular Networks, Springer, 2009. (ISBN 978-3-642-01366-9)

 


Diplômes et Distinctions

    1984 : prix de thèse ADRERUS
    1989 : prix "Jeune chercheur" Direction des Recherches Etudes et Techniques.
    1991 : Prix de la Division de Chimie de Coordination de la Société Française de Chimie.
    1992 : Membre junior de l'Institut universitaire de France pour 5 ans
    2004 : Membre senior de l'Institut universitaire de France
    2004 : Membre de l'Académie Européenne des Sciences, des Arts et des Lettres
    2005 : Prix de la Division de Chimie Organique de la Société française de chimie.

    2005 : Prix de l'Académie rhénane, Strasbourg.
    2006 : Membre de l'Académie d'Europe (Academia Europeae)
    2007 : Médaille Gheorghe-Spacu de la Société chimique de Roumanie.

    2010: Prix binational Franco-Italien SCI-SCF.
    2011 : Médaille d'argent du CNRS
    2012 : Prix binational Franco-Allemand Grignard-Wittig GDCH-SCF.
    2014 : Chevalier de la Légion d'honneur
    2014 : Prix Gay-Lussac Humboldt
    2014 : Izatt Christensen Award in Macrocyclic Chemistry

    2014 : chevalier de la Légion d'honneur
    2016 : Grand Prix Achille Le Bel de la Société Chimique de France
    2017 : Membre de European Academy of Sciences (EurASc)
    2018 : Membre de l'Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace

 


Rôles académiques

 


Données personnelles (espact privé)

 


CV complet

« Vivat Academia ! »
Pour un moment de joie partagée en cette semaine pascale si marquante quelles que soient nos convictions, écoutons ce « Gaudeamus igitur », l’hymne des étudiants européens au Moyen Age, (ré)interprété par des étudiants de l’université de Grenade, tous séparés et confinés. Il se termine par un magnifique … « Vivat Academia ! ».

https://youtu.be/ysp3XqnaKQk

 

 

L'Edito

Savoir d’où l’on vient,
pour préparer l’ « après »

La terrible épidémie qui ravage le monde a mis à mal les certitudes, bousculé les perspectives et réduit à néant les expertises. L’humanité, nue et tremblante comme après un cataclysme, s’interroge avec angoisse : de quoi demain sera-t-il fait ?
Le courage et la volonté, mais aussi la foi en la générosité et la création, seront les moteurs du redressement. Celui-ci aura lieu, même si nul n’en sait la forme et le calendrier.
Il est indispensable de commencer à y réfléchir, sans tabou, avec le cerveau et le cœur orientés à 360°, comme un radar cherchant des signes nouveaux.
Diffusées début mars, les Annales de l’Académie d’Alsace ont opportunément livré une histoire de notre compagnie (voir par ailleurs sur ce site). Elles donnent une réponse à la question de notre utilité dans le corps social : mobiliser des énergies et des bonnes volontés venues d’horizons différents, dans la recherche désintéressée d’un bien commun pour notre temps
Au lendemain du décès d’un de nos membres parmi les plus éminents, le professeur Francis Rapp, historien médiéviste à la brillante carrière, qui avait l’Alsace chevillée au cœur, une Alsace de tolérance et d’humanisme, savoir d’où l’on vient, méditer sur les drames passés pour contribuer à un monde d’harmonie, voilà la plus noble des éthiques, la plus féconde aussi.
L’Académie d’Alsace, dans l’esprit de ses pères fondateurs après la guerre, aura à ressourcer et à relier aux défis de l’ « après épidémie » sa belle mission.
Nous y reviendrons.


Bernard Reumaux

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace