Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Jean-Luc Nachbauer

_________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section

Société

 

 

Situation professionnelle

Jean-Luc Nachbauer est réalisateur et producteur de films. 

Il est auteur de près  de 300 films institutionnels, industriels, magazines et documentaires de télévision (France Télévisions, Canal+, BBC, ZDF, ARD, satellites de TV5 Monde, TVE, Euskal…).
Nombreuses prestations depuis 1995, pour le compte de chaînes européennes, dans le cadre des activités du Conseil de l’Europe et des sessions du Parlement Européen

 

Expert Judiciaire en audiovisuel, près la Cour d’Appel de Colmar depuis janvier 2002 sur proposition du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Strasbourg, suite à la collaboration mise en place dans le cadre de la procédure dite « Mélanie », en 1999/2000.

 

Membre du Club de la Presse de Strasbourg

 

Membre du Cercle de l’Ill

 

              
e-Mail :               jln@films-europe.com
Site web :      www. films-europe.com

 


Parcours professionnel

Création et direction de la société « Les Films de l'Europe »   depuis mai 1991

Société de production et de réalisation de films,
(voir références filmographiques ci-jointes ou sur site internet : www. films-europe.com)

 

Réalisateur de 1988 à 1991

Service de la Communication de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg,

En charge de la production d’images relatives à l’action de la Ville de Strasbourg, (à destination du grand public ou de la télévision), de l’accueil et du suivi logistique des tournages ayant lieu dans la Ville, des relations avec les médias.

Spécialement chargé du suivi et du traitement de deux dossiers :

Le câble en liaison avec Strasbourg Citévision (CDC)
(problématique de l’installation de la tête de réseau dans la Ville)

L’installation d’Arte à Strasbourg, sous la direction de Madame Catherine Trautmann, Maire de Strasbourg, Dominique Debus, Directeur de Cabinet.

 

 

Conseiller technique auprès du Ministère de la Jeunesse et des Sports  de 1975 à 1988

Spécialité : Sciences et Techniques de la Communication
Organisation
Gestion
Direction technique et pédagogique de plus d’une centaine de  
stages de formation de formateurs, de tous niveaux, de la
sensibilisation à l’image à la réalisation, à l’échelon régional,
national et international (Maroc, Algérie, Portugal, Allemagne, Russie, Canada, pour  le compte du Ministère des Affaires Etrangères)

 

Recherche dans le domaine de la sensibilisation à l’image, en liaison avec l’Institut National d’Education Populaire de Marly-le-Roi


Collaborations institutionnelles durant cette période avec

- l’Agence Culturelle d’Alsace (Sélestat), en tant qu’administrateur, représentant le Directeur Régional de la Jeunesse et des Sports.

L’ANVAR

-l’Atelier de Création Filmique de la Vallée de Sainte Marie-aux-Mines, à l’initiative de la création de la Télévision du Val d’Argent et producteur - réalisateur des premiers programmes locaux sur le câble, dès 1981.

-la Coopérative Régionale du Cinéma Culturel de Strasbourg, en tant qu’administrateur

-l’Institut National de la Jeunesse de Marly-le-Roy  (participation à de nombreuses actions de recherche dans le domaine de l’image)

 - Média et Vie Sociale (éditeur d’ouvrages et développement d’actions pédagogiques de sensibilisation à l’image et aux nouvelles technologies), en tant qu’administrateur de l’association nationale

-le Ministère des Affaires Etrangères : organisation et direction de stages au Maroc (Institut Royal de Formation de Cadres de Rabat) et en Algérie.

-l’Office Franco-Québécois pour La Jeunesse,

-l’Office Franco-Allemand pour La Jeunesse,

l- e Parc Naturel des Vosges du Nord (La Petite Pierre) et le Parc Naturel des Ballons des Vosges (Munster),

- le British Council.

 

Diplômes
Diplôme Universitaire de Communication Audio-Visuelle 1983 Université des Sciences Humaines de Strasbourg

Certificat d’Aptitude à la Promotion d’Activités Socio-Educatives et à l’exercice de Professions Socio-Educatives - CAPASE – 25 Unités de valeur Equivalence DEFA1980

Diplôme d’Etat de Conseiller d’Education Populaire (I et II) 1978

Certificat d’Aptitude Pédagogique (Ecole Normale)    1973

Baccalauréat littéraire    1971


 

Décorations

Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (promotion janvier 2011)

 

 

Distinctions

Lauréat du Prix TF1 Jean d’Arcy, pour le film
« Le Petit prince », tourné dans le cadre de l’Année Internationale de la Jeunesse en 1985.

Grand Prix du Festival Mondial du Feu à Badajoz (Espagne) pour le film « Allo le 18, j’écoute… », en 1988.

Lauréat de la Fondation Alsace en 1995, pour la réalisation et le parcours de la série « Alsace Grandeur nature » (54 documentaires de 13 minutes), diffusée par France 3 Alsace puis sur l’ensemble des satellites de TV5 Europe, Afrique, Asie, Canada et Amérique Latine

Grand Prix - Assises Nationales du BTP
«  Au  pays  des  bâtisseurs » (Groupe Orsa Bétons)
Futuroscope  Poitiers Avril 1998

 

Position académique

Membre titulaire de l’Académie des Sciences, Lettres et Art d’Alsace, depuis juin 2007

 

L'Edito

Une poétique de l'Alsace

Décédé en octobre dernier, le grand poète Claude Vigée aurait eu cent ans le 3 janvier. Etats-Unis, Israël, Paris, il a connu tous les horizons, mais était resté arrimé à l’Alsace par l’esprit, par l’âme, par la poésie, par le dialecte. Ses souvenirs de Bischwiller, racontés dans Le Panier de houblon, portent témoignage sensible des bouleversements et des permanences de la région.
I hab noch niemols mini Haimet verlon.
Niemols kumm i je bis anne.

(Jamais je n’ai quitté ma patrie.
Jamais je n’y parviendrai.)
Au moment où les deux conseils départementaux d’Alsace fusionnent, alors que l’institutionnel et l’opérationnel sont en première ligne, il importe de ne pas perdre de vue l’impalpable qui constitue l’essence même de l’identité alsacienne et que, nul mieux qu’eux, les poètes savent entretenir.
Sans verser dans l’identitarisme ou le séparatisme, connectée à l’universel, à la solidarité nationale et à la coopération européenne, la reconnaissance d’une entité « Alsace » inscrite dans le marbre (fragile…) des institutions nous réjouit et nous stimule. Car, à l’image des deux conseils départementaux aujourd’hui fusionnés, l’Académie d’Alsace prône et pratique depuis son origine, en 1952, la cohésion régionale, la complémentarité des territoires, des milieux et des réseaux. Il est peu de structures résolument régionales en Alsace, et encore moins de transdisciplinaires, mais tel est l’ADN originel de notre compagnie, plus précieux et utile que jamais.
Démonstration concrète en sera bientôt apportée : notre groupe de travail de dix académiciens va bientôt remettre officiellement au président de la Collectivité européenne d’Alsace son rapport « Réenchanter les châteaux forts d’Alsace », outil au service d’une politique castrale renforcée. L’imaginaire des ruines, plus largement les rêveries sur le temps englouti, les heurs et malheurs passés, sont constitutifs du regard des Alsaciens sur leur région, nourrissant cette poétique de l’Alsace chantée par Claude Vigée, sans laquelle ne peut se déployer le joyeux « désir d’Alsace »..

Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Claude Vigée (Bischwiller, 1921-Paris, 2020)

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace