Académie d'Alsace des Sciences, Lettres et Arts
 Académie d'Alsacedes Sciences, Lettres et Arts  

Histoire et présentation  de l'Académie

Dans la tradition de l'humanisme rhénan du XVIe siècle, le grand élan des Lumières féconde, au XVIIIe siècle en Alsace, de nombreuses sociétés de Lettres, Sciences et Arts, que les édiles citadines inventent comme des espaces de libres débats, de diffusion de la connaissance et d'information par la lecture de journaux de plus en plus nombreux. Le morcellement politique de la province stimule la variété et le nombre des ces cercles de pensées et d'action.

 

En 1769, la ville de Strasbourg se dote d'une Académie Royale des Sciences et des Belles Lettres, qui devient, en 1799, la Socièté Littéraire des Sciences et Arts,  puis, en 1802, la Société Académique du Bas Rhin.

 

Dès 1760, Théophile-Conrad Pfeffel fonde à Colmar une Société Littéraire, qui durera jusqu'en 1820. La Société d'émulation des Sciences, des Belles Lettres et des Arts voit le jour dans cette même ville en 1801.

 

A Mulhouse est fondée en 1775 la Société pour la propagation du bon goût et des belles lettres et sciences par le futur pasteur Jean SPOERLIN. Dans le cadre de la Société Industrielle de Mulhouse, créée par le patriciat en 1826, diverses commissions assurent formation et information dans le même esprit du progrès de la pensée pour servir l'homme.

 

L'Alsace, annexée en 1870, redevenue française après les cruelles souffrances de la Première Guerre mondiale, et piétinée par la botte nazie lors de la Seconde Guerre mondiale, a vécu des bouleversements politiques et sociaux majeurs. Cependant ces changements n'ont pas altéré la richesse de son activité intellectuelle, enracinée dans son passé biculturel.

Dans la reconstruction de l'après-guerre, de nouvelles sociétés savantes virent le jour en Alsace.

 

La création de l'Académie d'Alsace, à Colmar, le 25 mai 1952, réussit le pari de fédérer toutes les activités intellectuelles de la province dans ses carrefours de communication et d'échange au coeur de l'Europe, tout en tenant à être l'interprète et le témoin des valeurs culturelles de la France.

L'Académie comprend 4 sections : Belles Lettres, Sciences de la nature, Sciences de l'Homme, Art et Artisanat d'Art.

 

Pour bien signifier son appartenance à la grande famille des académies, l'Académie d'Alsace a adopté, le 12 mai 2007 la titulature commune :

Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace.

 

 

Actualités

des membres

(pour les activités échues, voir la page correspondante)

 

7 juillet 2018 :

A 20 h, à la salle multifonctions de Wildenstein, Jean-Marie Nick, pour une projection commentée sur le château fort du Hugstein et les autres châteaux des princes-abbés de Murbach,

Conférence tout public. Entrée gratuite.

 

15 juin 2018 :

Lors de la Nuit Alumni, Jean-Claude Gall a été nommé ambassadeur du réseau Alumni de l'Université de Strasbourg pour l'année 2018-2019.

 

 

Juin 2018 :

Jean-Michel Jeudy contribue au Glossaire des métiers du goût 

http://www2.agroparistech.fr/-Terminologie-des-techniques-et-arts-du-gout-.html

 

 

4 juin 2018 : distinction

Hervé This reçoit la Médaille d'Or de la Confédération nationale des charcutiers et charcutiers traiteurs

 

 

Juin 2018, parution d'un livre

Gabriel Braeuner, Au cœur de l’Europe Humaniste, le génie fécond de Sélestat, photographies de Dominique Pichard, préface de Georges Bischoff, Éditions du Tourneciel, Collection l’Esprit d’un lieu, 248p. (Parution juin).

 

 

Un colloque Vin et altérité à Mulhouse

En octobre 2018

 

Michel Faure contribue à l'organisation du colloque universitaire « Le vin de l’autre » les 18 et 19 octobre à Mulhouse: une analyse pluridisciplinaire du vin, jusque dans ses déplacements et ses errances, comme vecteur d’une identité régionale.

suite ici

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace