Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Prix Beatus Rheanus 2017

Jeudi 15 Mars 2017, une dizaine de membres de notre Académie accompagnés du Maire de Sélestat Marcel BAUER et de son épouse, se sont rendus à BALE en Suisse, pour la remise du Prix BEATUS RHENANUS à JAMES HIRSTEIN.

 

Nos amis bâlois regroupés au sein de l'Associatioin culturelle "Les Amis de l'Alsace de BALE/Kulturverein Elsass-Freunde BASEL" nous ont accueillis au Eventraum de l'établissement "DIE BLINDE KUH".

 

Plus de 200 personnes étaient au rendez vous.

 

Après l'AG de nos amis Bâlois, notre Président Christiane ROEDERER présentait notre Académie d'Alsace.

 

Gérard LESER traduisait en 'schwyzerdütsch' l'intervention en français du Président.

Après la laudation de Gabriel BRAEUNNER, président des Amis de la Bibliothèque humaniste de Séléstat et vice-président de l'ASLAA, notre lauréat JAMES HIRSTEIN se présentait à son tour. Ses travaux portent notamment sur l'humanisme rhénan des XV et XVIème siècle et plus particulièrement sur la personnalité et l'oeuvre de BEATUS RHENANUS.

 

Doté d'un montant de 1 500€ le prix sera remis tous les 2 ans, alternativement dans un des 3 pays du Rhin Supérieur. Le premier lauréat est JAMES HIRSTEIN.

 

Mr HIRSTEIN est Maitre de Conférences habilité en latin à l'Université de Strasbourg. 

Une saxophoniste de talent, accompagnait cette réunion de travail et de convivialité, par de brefs intermèdes musicaux.

Un cocktail ouvrait la possibilité à chacun d'entre nous de trouver ou retrouver un(e) ami(e) ou une connaissance parmi les présents.

 

Belle manifestation à inscrire dans le cahier d'histoire de notre Académie, et probablement appelée à se renouveler.

Eventraum  de l’établissement Die Blinde Kuh, Gundelfingerfeld Dornacherstrasse 192 à Bâle

Le prix Beatus Rhenanus est décerné par l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace, en partenariat avec les Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Il a pour objectif le rayonnement culturel de l’Asace à travers l’affirmation d’une identité française, rhénane et européenne.

Inscrit dans une démarche résolument transfrontalière au sein de l’Oberrhein (Regio Basiliensis, Pays de Bade, Alsace), Il se propose de distinguer une personne ou une œuvre littéraire, scientifique ou artistique du Rhin Supérieur .

Le premier lauréat du prix est James Hirstein, Maître de conférences habilité de latin à l'Université de Strasbourg, dont les travaux portent notamment sur l’humanisme rhénan des XVe et XVIe siècles, plus particulièrement sur la personnalité et l’oeuvre de l’humaniste Beatus Rhenanus.

James Hirstein est surtout l’éditeur de : Epistulae Beati Rhenani. La Correspondance latine et grecque de Beatus Rhenanus de Sélestat. Édition critique raisonnée, avec traduction et commentaire. Volume 1 (1506-1517), Turnhout, 2013. 

Nous serons les hôtes de l’Association culturelle Les Amis de l’Alsace de Bâle / Kulturverein Elsass-Freunde Basel qui se réunira pour son assemblée générale à 17 heures. A 18 heures, nous procéderons à la remise du prix. Gabriel Braeuner, président des Amis de la Bibliothèque humaniste de Sélestat et vice-président de l’Académie d’Alsace prononcera la laudatio de James Hirstein après une courte présentation de l’Académie d’Alsace par son président, Christiane Roederer. Le verre de l’amitié sera offert par nos amis de l’Association Culturelle Les Amis de l’Alsace de Bâle.

                                                 

Christiane Roederer Président de l'Académie

L'Edito

 

Travail académique
et utilité sociale

 

Quelle peut être l’utilité sociale de travaux académiques ?
La question circule au sein des académies en région affiliées à l’Institut de France et à ses cinq académies nationales. Et il apparaît que l’interdisciplinarité se révèle un outil précieux au service de la collectivité, surtout à l’heure de profondes remises en cause.
Le croisement des regards et des compétences se révèle gage d’efficacité maximale pour traiter de bonne manière les problématiques sociétales complexes. Fallait-il par exemple seulement confier la « gestion » de l’épidémie de Covid à quelques spécialistes pointus, sans ouvrir davantage aux économistes, géopoliticiens, philosophes, enseignants ? Un recours puissant et organisé à l’interdisciplinarité, aux curiosités croisées, à l’exigence de l’intérêt général, n’aurait-il pas été plus fécond, plus mobilisateur surtout, permettant de lever bien des doutes et d’éviter maints rejets ?
C’est dans cet esprit interdisciplinaire que l’Académie d’Alsace a travaillé, en 2019 et 2020, sur la politique castrale régionale, produisant un Rapport, consultable et téléchargeable sur ce site. Créé pour l’occasion avec quatorze de nos membres, le comité scientifique comprenait quelques historiens, mais aussi un metteur en scène d’opéra, un chef d’entreprise, un ethnologue, des responsables d’associations de terrain, une conservatrice de musée. Il s’est mis à l’écoute – entretiens, questionnaires, deux agoras publiques –, a travaillé pour produire des préconisations concrètes, dont nous savons qu’elles seront mises en œuvre.
Voilà l’utilité sociale de l’Académie d’Alsace adaptée aux exigences du XXIe siècle.
Voilà les orientations nouvelles de notre travail académique, nourri par la diversité féconde de nos membres, développé en agoras et groupes de travail, en symbiose avec le corps social dont nous avons mission de porter la continuité de valeurs façonnées par une riche et complexe histoire collective.

Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace