Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Prix scientifique de l'Académie d'Alsace

28 avril 2017 à Strasbourg 

 

C’est par une belle journée ensoleillée que notre route nous a menés à l’ISIS (INSTITUT DES SCIENCES ET D’INGENIERIE SUPRAMOLECULAIRES) à Strasbourg pour la remise du Grand Prix Scientifique, fondation WALLACH.

 

Un petit déjeuner attendait le lauréat entouré de sa famille et de nombreux académiciens.

 

Sur le panneau d’affichage des différents laboratoires du hall d’entrée, deux noms attirent l’attention :

  • Prof. JEAN MARIE LEHN  - chimie supramoléculaire
  • Prof. JEAN PIERRE SAUVAGE  - chimie organo-minérale, qui nous fera l’honneur de participer et d’intervenir à la remise du Grand Prix Scientifique.

Notre Président, Madame Christiane ROEDERER, introduit notre séance de travail.

Elle rappelle, entre autre, « que ce prix offre à notre lauréat un magnifique cadeau  pour son 30ème anniversaire, le 7 juillet prochain.

 

« Les béotiens de la science supramoléculaire, peuvent être séduits par la mélodie, le ballet des mots, par les associations d’images et de sons avant la compréhension du sens réservé à ceux qui auront la curiosité d’approfondir la matière. »

 

Le Président donne la parole au Professeur MIR WAIS HOSSEINI de la faculté de chimie de Strasbourg, pour la laudation du Prof. NICOLAS ZIGON, notre lauréat du Grand Prix Scientifique.

Le laudateur met en avant les qualités de Nicolas : bon élève durant toute sa scolarité, et remplissant toutes las cases d’un bon chercheur en sciences expérimentales, persévérance, humilité et fiabilité.

Le Dr. HESSEL, dans son intervention, nous met en garde quant à l’évolution du monde actuel, et rappelle les grands enjeux des défis politiques, religieux, scientifiques et humanistes.

 

Le Dr. HESSEL au nom de la Fondation Alfred et Valentine WALLACH, remet à notre lauréat  Dr. NICOLAS ZIGON le GRAND PRIX SCIENTIFIQUE, doté d’un chèque de 3 000€.

Nicolas ZIGON, très ému des compliments émis à son égard et de la présence de son éminent professeur Jean Pierre SAUVAGE, prend de l’assurance et nous fait part de son aventure dans les « entrailles de l’infiniment petit et des supramoléculaires et autres caténanes et rotaxanes ». Un monde complexe, mais simplifié par des apports schématiques et des explications claires dans la présentation de Nicolas, ainsi que des approches poétiques où se nichent des molécules Matriochkas, jolies poupées russes imbriquées les unes aux autres dans une envolée de couleurs et de musique russe…

 

Suite à l’intervention de Nicolas ZIGON, le Prof. Jean Pierre SAUVAGE nous présente une partie de ses travaux relatifs à l’obtention du prestigieux PRIX NOBEL DE CHIMIE, en 2016.

Là encore, schémas simples, infographies, animations 3D ont permis à l’assistance de vivre l’aventure des moteurs moléculaires.

Avec humour, simplicité et humilité la présentation du Prof. SAUVAGE devient limpide et fait ‘presque’ aimer la science aux plus irréductibles littéraires.

 

La dernière partie de l’intervention fait quelque peu ‘people’ comme le Prof. Sauvage l’a lui-même désigné. Il nous conte, non sans humour, la remise du Prix Nobel à Stockholm en compagnie de son ami, le Prof. Jean Marie LEHN, autre prix Nobel issu de l’ISIS.

 

Une très belle matinée du savoir et de la modestie. Pour les présents à cette remise de prix et pour la vie de notre académie, un très grand moment.

C.W

 

 

Discours de Mme Christiane ROEDERER, Président de l'ASLAA
Discours Président.pdf
Document Adobe Acrobat [133.6 KB]

L'Edito

Être prêts
Comme tant d’acteurs de la société civile, du monde culturel et associatif, nous attendions beaucoup de cette rentrée, imaginée comme un retour à nos activités normales, aux initiatives qui tissent le maillage de la cité et assurent ses équilibres.

Il nous a fallu déchanter. Et annuler une bonne partie du programme de septembre : deux réunions de travail entre membres sur la relance de nos Agoras après six mois d’interruption contrainte et la rentrée solennelle de l’Académie d’Alsace à Colmar.

Il s’agissait de réactiver une ancienne tradition académique, suspendue depuis des années : la Ville de Colmar et le musée Unterlinden nous auraient accueilli avec faste et nous aurions fêté avec joie la lauréate du Prix Maurice-Betz 2020, la traductrice Claire de Oliveira, attendue de Berlin.
Petite consolation, la remise du Prix de la Décapole 2020 à Claude Woehrle (lire ci-contre et dans la rubrique Actualités) a permis de partager un moment de convivialité, en petit comité, grâce à l’accueil du maire de Turckheim. Plusieurs nouveaux membres étaient présents, aux côtés des anciens de l’Académie. L’attente d’un redémarrage puissant est unanime. Nous allons prendre quelques initiatives, adaptées aux exigences sanitaires du moment. Car il s’agir d’être prêts.

A l’heure des grandes interrogations, à la veille aussi de la constitution de la Collectivité européenne d’Alsace, l’Académie d’Alsace a une place, modeste mais bien réelle, utile, à prendre dans l’espace public de la région.

L’épidémie du COVID a frappé durement l’Alsace en ce début d’année 2020. Notre Académie, reflet à bien des égards des heurs et malheurs de la région, a enregistré la disparition de trois de ses membres : deux historiens prestigieux, membres de notre comité d’honneur, les professeurs Francis Rapp et Marcel Thomann, l’artiste peintre Ernest Meichler.

Une chaîne d’engagements et de fidélités fonde la légitimité de notre académie, ainsi qu’en témoigne l’entrée de 25 nouveaux membres, signifiant le renouvellement progressif et constant de notre assemblée, l’apport de sensibilités, d’expériences, de propositions qui viennent enrichir le travail commun.

C’est la plus importante entrée de nouveaux membres en notre sein, nous en préparons d’autres, car les enjeux de notre région – rebattus par la crise sanitaire et les bouleversements économiques et sociaux qu’elle induit – appellent une Académie d’Alsace puissante, dynamique, bien répartie sur le territoire et dans ses trois sections : Sciences, Culture et Société. Une attention particulière a été portée à la poursuite de notre féminisation et au rajeunissement.

Nous travaillons cet été à préparer une rentrée dynamique, en relançant notre grand projet des AGORAS, plus que jamais attentifs à notre environnement et conscients de notre utilité collective au service de l’Alsace. A très bientôt donc !


Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace