Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Activités 2010
 

___________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance publique – 13 juin 2010 – CEEJA - Issenheim

Introduction à la séance par Christiane Roederer
Président de l’ASLAA


M. André Klein, directeur du Centre européen d’études japonaises, a bien voulu nous ouvrir les portes de sa prestigieuse maison, riche de 30000 ouvrages. Nous lui exprimons notre gratitude sans oublier Mme Staehly-Gomès pour son aide efficace pour l’organisation de cette rencontre.

M. Klein nous invite à un voyage immobile au Pays du Soleil Levant à la découverte d’une fascinante et millénaire civilisation et aux relations entre l’Alsace et le Japon.  

« Comme tout ce qui compte dans la vie,
 un beau voyage est une œuvre d’art »…
en guise d’invitation au voyage,  Jean-Paul Sorg, notre confrère, nous propose quelques uns de ses Haïku, cet art poétique très particulier.

Parole à Jean-Paul Sorg

Pour pénétrer plus avant dans ce Royaume de l’esthétique, il faudrait posséder un trousseau de clés multiples.
Nous en possédons 5 grâce à :
Michel Louyot, écrivain qui a longtemps résidé au Japon
Makiko, maître calligraphe
Marie-Jeanne Louyot, maître ikébana
Maître Nao, photographe
Raymond Claer, passionné par l’art du bonsaï

Nous regrettons que le temps nous soit compté tant nous aurions aimé assister à une cérémonie du thé, à un éblouissant spectacle de danse et de théâtre, à une démonstration des arts martiaux adoptés par l’Occident.
Mais il n’est pas l’heure d’exprimer des regrets.
L’heure est de nous réjouir de la présence des artistes à qui nous adressons notre gratitude.
Ils nous permettent de plonger « dans cet ailleurs » si nécessaire à notre inspiration.

Giono, notre poète provençal, nous assure :

« Ici c’est autre chose que loin, c’est ailleurs ».

 

L'Edito

2020, année des Agoras

Notre année académique s’ouvre sous le signe des Agoras. Conçus et lancés comme une réponse concrète à la question « À quoi sert l’Académie d’Alsace ? », ces chantiers de débats, d’auditions et de propositions visent à produire une parole publique féconde pour la région.
Dans un an,  la Collectivité européenne d’Alsace verra le jour et il est utile que notre compagnie, à la fois indépendante, régionale et transdisciplinaire, contribue à formuler, sur certains sujets, des éléments d’analyses et de repères ainsi que des orientations.
Plusieurs chantiers ont été lancés, animés par des membres de notre académie. L’Agora « Réenchanter les châteaux-forts d’Alsace » produit depuis novembre dernier un travail remarquable au plus près des associations et chercheurs. Elle est menée en appui au projet culturel des deux Départements, « Les Portes du Temps », dont le directeur artistique est John Howe, Grand Prix 2020 de l’Académie d’Alsace.
L’Agora « La démocratie participative au banc d’essai » poursuit ses études de terrain. « Femmes & Sciences » démarrera en mars. Un groupe « Santé » se met en place. D’autres sont en gestation, chaque fois portés par des membres de notre académie. Et le 5 février, à Strasbourg, nous interrogerons les effets des développements massifs du tourisme.
Académique et régionale, notre compagnie met les compétences de ses membres et leur responsabilité citoyenne au service de l’Alsace.

 

Bernard Reumaux

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace