Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Francis Lichtlé

Né à Colmar, ville dont il est devenu l’archiviste municipal (2003-2014), l’historien Francis Lichtlé est vice-président de la Fédération des Sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace. Membre du comité du Réseau des sociétés d’histoire du Rhin supérieur (Netzwerk der oberrheinischen Geschichtsvereine), il a participé à l’organisation du 5e colloque d’histoire transfrontalière, en 2019 à Sélestat. Auteur de nombreux articles sur l’histoire de la région colmarienne, il est notamment spécialisé dans l’histoire de la viticulture alsacienne, assurant depuis 1980 la fonction de conservateur du musée du vignoble et des vins d'Alsace au château de la confrérie Saint-Etienne à Kientzheim.


Ancien secrétaire général de l’Académie d’Alsace, son archiviste-bibliothécaire depuis 2020

CV complet
CV Francis Lichtle.doc
Document Microsoft Word [13.5 KB]

 

 

Les Actualités de Francis Lichtlé

 

 

Publication d'un ouvrage

 

 Bribes d'histoire et anecdotes du vieil Ammershwihr, imprimerie Freppel, Wintzenheim, 265 pages

L'Edito

Les lundis de l'Académie

 

Mieux se connaître, développer un sentiment d’appartenance, échanger sur des thèmes, autour d’invités, travailler à des sujets de fond (nos Agoras) : voilà la fonction des « Lundis de l’Académie d’Alsace », rencontres régulières entre membres qui démarrent en février.
Chaque mois, le lundi en fin d’après-midi, dans les trois secteurs de la région (Strasbourg et Nord Alsace ; Centre Alsace ; Mulhouse et Sud Alsace) nous réunirons les membres intéressés autour d’un thème, présenté par un membre, puis débattu. Le premier lundi du mois à Strasbourg, le deuxième lundi à Colmar-Sélestat, le troisième à Mulhouse.
Il s’agit d’une innovation dans le fonctionnement de notre compagnie qui fêtera son 70e anniversaire cette année.
C’est notre façon à nous de rompre l’isolement et la tentation du repli que la crise sanitaire et sa gestion ont favorisés. De rappeler qu’une société est nourrie de liens humains, d’interactions désintéressées. Et de contribuer ainsi au maintien, voire à la renaissance, d’un esprit public civilisationnel.


Bernard Reumaux
Président de l’Académie d’Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace