Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Au service de l’Alsace


L’Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts, créée en 1952 à Colmar, est l’héritière des académies ayant existé en Alsace dès la Renaissance, puis aux XVIIIe et XIXe siècles, toutes interrompues après l’Annexion au Reich allemand en 1871 (les liens ci-contre donnent toutes les précisions sur cette longue histoire).


C’est autour d’une triple affirmation que l’Académie s’est constituée : appartenance à la nation française, enracinement régional dans la valorisation de la double culture et ouverture européenne dans un esprit d’humanisme rhénan.


A la différence des académies précédentes, et de la plupart des autres académies en France, l’Académie d’Alsace se veut régionale et non locale, résolument transdisciplinaire et très souple dans son fonctionnement, privilégiant les événements ponctuels, les initiatives publiques en lien avec d’autres partenaires.
Sa mission est de contribuer à définir un esprit public alsacien de son temps, attentif aux évolutions du corps social, dans un va-et-vient fécond avec l’histoire, les traditions et le patrimoine de la région.


Trois sections la composent (Sciences, Culture, Société) permettant d’accueillir des membres, qu’ils soient titulaires ou correspondants, venant de tous les horizons, apportant des savoirs et des expertises dont la mise en commun est source de richesse collective.

 

Indépendante de toute institution publique, elle entend incarner un esprit public alsacien fait d’engagement, de tolérance et de convivialité.

 

 

 

Statuts de l'Académie d'Alsace
STATUTS 2019(2).pdf
Document Adobe Acrobat [238.6 KB]

L'Edito

Objectif rentrée !

L’épidémie du COVID a frappé durement l’Alsace en ce début d’année 2020. Notre Académie, reflet à bien des égards des heurs et malheurs de la région, a enregistré la disparition de trois de ses membres : deux historiens prestigieux, membres de notre comité d’honneur, les professeurs Francis Rapp et Marcel Thomann, l’artiste peintre Ernest Meichler.

Une chaîne d’engagements et de fidélités fonde la légitimité de notre académie, ainsi qu’en témoigne l’entrée de 25 nouveaux membres, signifiant le renouvellement progressif et constant de notre assemblée, l’apport de sensibilités, d’expériences, de propositions qui viennent enrichir le travail commun.

C’est la plus importante entrée de nouveaux membres en notre sein, nous en préparons d’autres, car les enjeux de notre région – rebattus par la crise sanitaire et les bouleversements économiques et sociaux qu’elle induit – appellent une Académie d’Alsace puissante, dynamique, bien répartie sur le territoire et dans ses trois sections : Sciences, Culture et Société. Une attention particulière a été portée à la poursuite de notre féminisation et au rajeunissement.

Nous travaillons cet été à préparer une rentrée dynamique, en relançant notre grand projet des AGORAS, plus que jamais attentifs à notre environnement et conscients de notre utilité collective au service de l’Alsace. A très bientôt donc !


Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace