Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Au service de l’Alsace


L’Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts, créée en 1952 à Colmar, est l’héritière des académies ayant existé en Alsace dès la Renaissance, puis aux XVIIIe et XIXe siècles, toutes interrompues après l’Annexion au Reich allemand en 1871 (les liens ci-contre donnent toutes les précisions sur cette longue histoire).


C’est autour d’une triple affirmation que l’Académie s’est constituée : appartenance à la nation française, enracinement régional dans la valorisation de la double culture et ouverture européenne dans un esprit d’humanisme rhénan.


A la différence des académies précédentes, et de la plupart des autres académies en France, l’Académie d’Alsace se veut régionale et non locale, résolument transdisciplinaire et très souple dans son fonctionnement, privilégiant les événements ponctuels, les initiatives publiques en lien avec d’autres partenaires.
Sa mission est de contribuer à définir un esprit public alsacien de son temps, attentif aux évolutions du corps social, dans un va-et-vient fécond avec l’histoire, les traditions et le patrimoine de la région.


Trois sections la composent (Sciences, Culture, Société) permettant d’accueillir des membres, qu’ils soient titulaires ou correspondants, venant de tous les horizons, apportant des savoirs et des expertises dont la mise en commun est source de richesse collective.

 

Indépendante de toute institution publique, elle entend incarner un esprit public alsacien fait d’engagement, de tolérance et de convivialité.

 

 

 

Statuts de l'Académie d'Alsace
STATUTS 2019(2).pdf
Document Adobe Acrobat [238.6 KB]

L'Edito

Devoir de suite

 


In memoriam
Bernard Pierrat
Président d’honneur de l’Académie d’Alsace


Président de l’Académie d’Alsace de 2002 à 2008, Bernard Pierrat est décédé le 11 août à Colmar, âgé de 90 ans. Juriste de formation, sa carrière s’était entièrement déroulée dans l’industrie textile alsacienne. Personnalité généreuse, engagée dans de nombreuses associations et œuvres, son optimisme volontariste a particulièrement trouvé à s’épanouir au sein de l’Académie d’Alsace où il a apporté ses passions humanistes et philosophiques, dans la dynamique de la pensée de son maître Teilhard de Chardin et de son ami le biologiste et philosophe Albert Jacquard. Il fut l’auteur de nombreux articles de philosophie et de spiritualité, ainsi que d’une demi-douzaine d’ouvrages, dont « Le sens caché des choses » (La Nuée-Bleue, 1995) ou « Penser autrement, penser demain » (Aubin éditeur, 2004). Restons attentifs et fidèles au message de Bernard Pierrat.

 

 

 

Bernard Reumaux
Président de l’Académie d’Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace