Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Marc Glotz

_____________________

 

 

 

 

Section

 

Culture

 

 

Situation actuelle (coordonnées, responsabilités)


Retraité de l’Education Nationale (2017)


Membre du comité de la Société d’histoire du Sundgau (1984) et vice-président (1993)


 Membre du comité de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace (1996)  


Membre fondateur de Paysage d’Alsace (2003) et vice-président (2015)

 


Parcours professionnel

 

Instituteur à Illzach (1980-1981), Santo au Vanuatu (1981-1982), Mulhouse (1983-1984), Zillisheim (1984-1986) et Flaxlanden (1986-1987)


Directeur de l’Ecole élémentaire de Flaxlanden (1987-2017)

 

 

Travaux

 

Conférences, visites guidées, publication d’ouvrages et d’articles en particulier sur l’histoire du Sundgau et de la noblesse alsacienne  

 

Rédaction de guides pour l’Office de Tourisme du Sundgau

 

Contributions aux colloques et journées historiques organisés par l’Institut d’Histoire d’Alsace : 90e anniversaire (2009), XVIIIe siècle (2016), XIXe siècle (2017) et XXe siècle (2020)

 

Participation à des rencontres transfrontalières organisées par la Wessenberg Akademie et le Stotzheimer Kreis

 

 

Formation et Diplômes

 

Collège épiscopal de Zillisheim (1971-1978)

 

Ecole Normale de Colmar (1978-1980) : CAP d’instituteur

Université de Besançon (1998-1999) : maîtrise d’histoire

 

 

Prix

 

2000 – Prix du Conseil Général du Haut-Rhin pour l’ouvrage Antoine de Reinach Hirtzbach (1741-1815), de l’Ancien Régime à l’ordre nouveau

 

2010 – Second prix du concours historique « Grenzen fliessen » décerné par la Société Jeanne de Ferrette – Johanna von Pfirdt-Gesellschaft  pour les ouvrages Promenades historiques à travers le Sundgau occidental et le Sundgau oriental

 

2010 – Premier prix de la section Alsace du concours historique « Grenzen fliessen » dans la catégorie « Intégralité de l’œuvre »

 

2019 – Prix de la Décapole décerné par l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace pour l’ouvrage Miroir de la Noblesse alsacienne au XIXe siècle (laudateur Francis Lichtlé)  

 

 

Publications


Ouvrages publiés par la Société d’Histoire du Sundgau

 

Le guide du Sundgau, Editions Coprur, Strasbourg, 1989, 293 p. (en collaboration avec André Munck et Gabrielle Claerr-Stamm)

 

L’école à Flaxlanden, Riedisheim, 1989, 136 p.

 

Découvrir le Sundgau, Hirsingue, Riedisheim, 1993, 56 p. (ouvrage collectif), chapitre « De la Franche-Comté au Sundgau : Histoire des Montjoye, seigneurs de Hirsingue », p. 41- 50.

 

Découvrir le Sundgau, Steinbrunn-le-Haut, Riedisheim, 1994, 72 p. (ouvrage collectif), chapitre « Les seigneurs de Steinbrunn-le-Haut », p. 1- 32.

 

Le prieuré, l’hôpital et le cimetière de Saint-Morand d’Altkirch, Riedisheim, 1995, 382 p. (ouvrage collectif), p. 101-358 en collaboration avec Patrick Madenspacher.

Découvrir le Sundgau, Froeningen, Riedisheim, 1996, 71 p. (ouvrage collectif),  chapitre « Les seigneurs de Froeningen », p. 29-49.

 

 Antoine de Reinach Hirtzbach (1741-1815), de l’Ancien Régime à l’ordre nouveau, Riedisheim, 2000, 320 p.

 

Moulins du Sundgau, volume 3, les bassins de l’Ill et du Thalbach, Riedisheim, 2000, 368 p. (en collaboration avec Guy Meyer).

 

Découvrir le Sundgau, Des paysages et de hommes, Riedisheim, 2005, 140 p. (ouvrage collectif), chapitre « L’évolution du paysage raconté en images :
l’exemple de Flaxlanden », p. 39-52.

 

Promenades historiques à travers le Sundgau occidental, 2006, 224 p.

 

Promenades historiques à travers le Sundgau oriental, 2007, 240 p.

 

Ouvrages publiés par l’Office de Tourisme du Sundgau

Le Sundgau à vélo, 2009, 118 p. (traduit en allemand)

 

Topoguides, domaine VTT du Sundgau, 2012, 25 fiches

 

A la découverte des châteaux du Jura alsacien, 2013, 71 p. (traduit en allemand)

 

Circuits pédestres du Sundgau, 17 balades et randonnées, 2014, 17 fiches

 

Autres ouvrages

Miroir de la noblesse alsacienne au XIXe siècle, Coëhorn et Mullenheim : lettres et souvenirs, I.D. l’Edition, 2018, 384 p.

 

Passion Vosges N°10, Sundgau, du Jura alsacien aux vallées de l’Ill et de la Largue, DNA et l’Alsace, 2018, 112 p. (introduction sur le Sundgau et 30 circuits pédestres)

 

Luemschwiller 14-18, un village du Sundgau à l’épreuve de la Grande Guerre, I.D. l’Edition, 2019, 144 p.

 

Collège épiscopal de Zillisheim, 1869-2019, 150 ans d’histoire alsacienne, I.D. l’Edition, 2000, 352 p. (direction de l’ouvrage)

 

Principaux articles parus dans les annuaires de la Société d’Histoire du Sundgau

Didenheim, l’affaire du doyen Lysch, 1980, p. 125-140

 

De l’église-mère sur le Gallenberg à l’église paroissiale de Didenheim, 1982, p. 131-149

 

La culture de la pomme de terre dans le Sundgau au XVIIIe siècle, 1984, p. 81-94

 

Eléments de démographie sundgauvienne aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1985, p. 103-111

 

Hirsingue : un château dans la tourmente révolutionnaire, 1986, p. 57-74

 

Du temps où Galfingue allait en justice pour des pommes de terre, 1988, p. 71-75

 

François Antoine de Breiten-Landenberg : les tribulations du dernier seigneur de Seppois-le-Bas  pendant la Révolution, 1990, p. 301-316

 

Le château des Breiten-Landenberg à Seppois-le-Bas, 1991, p. 65-82

 

La Rigole : histoire de l’alimentation en eau du Canal du Rhône au Rhin, 1993, p. 87-108

 

Notre président d’honneur, le baron Maurice de Reinach Hirtzbach, 1994, p. 9-26

 

Naissance de la Société d’Histoire du Sundgau, 1996, p. 20-34

 

Les Cent Jours dans le Sundgau : journal de campagne d’un jeune officier français, 1997, p. 217-246

 

Pour servir à l’histoire des combats de la nuit du 14 au 15 juin 1940 à Kembs, 1998, p. 185-191

 

Les moulins de Manspach (en collaboration avec Pierre Gutknecht), 1998, p. 199-214

 

La seigneurie de Ferrette en 1667, 2001, p. 103-164

La noblesse alsacienne et le chapitre Albert-Caroline de Fribourg-en-Brisgau, 2002, p. 105-142

 

Le baron Hesso de Reinach et le docteur Joseph Walch : un exemple de solidarité en milieu rural, 2003, p. 349-352

 

A la veille de la Première Guerre mondiale à Joncherey : le destin tragique du caporal Peugeot  et du sous-lieutenant Mayer, 2011, p. 93-128

 

Jacques Delille à Luppach : lorsque le Sundgau accueillait le poète le plus célèbre de son temps, 2013, p. 263-292

 

Pour servir à l’histoire de la bataille du 19 août 1914 à Flaxlanden et Zillisheim, 2015, p. 23-104

 

C’est ainsi que les écoliers voyaient le monde : Le journal scolaire de Flaxlanden dans les années 1960, 2019, p. 51-80

 

En hommage aux naturalistes Christiane (1937-2019) et Daniel (1939-2019) Daske, 2020, p. 17-28.

 

Quelques autres articles publiés

« 1931 – Société d’histoire du Sundgau », Revue d’Alsace N°135, 2009, p. 132-141.

 

« La noblesse alsacienne au XVIIIe siècle », Autorité, liberté, contrainte, regards sur l’histoire d’Alsace XIe-XXIe siècle, actes du colloque des 90 ans de l’Institut d’Histoire d’Alsace, Editions Place Stanislas, 2010, p. 164-173.

 

« A la veille de la Première Guerre mondiale à Joncherey, le destin tragique du caporal Peugeot et du sous-lieutenant Mayer », Bulletin de la Société belfortaine d’Emulation, 2015, p. 45-66 (version revue et augmentée de celles de 2011 et 2012).

 

« La vie de château de la noblesse sundgovienne au XVIIIe siècle », Regards sur l’Alsace du XVIIIe siècle, Institut d’Histoire d’Alsace, Editions du Signe, 2017, 2017, p. 115-129.

 

« L’art de vivre de la noblesse alsacienne au XIXe siècle », Regards sur l’Alsace du XIXe siècle, Institut d’Histoire d’Alsace, Editions du Signe, 2019, p. 264-280.

 

 

Rôle académique à l'Académie d'Alsace

 

Membre correspondant depuis 2020 (parrain Gérard Leser)

 

 

L'Edito

 

Travail académique
et utilité sociale

 

Quelle peut être l’utilité sociale de travaux académiques ?
La question circule au sein des académies en région affiliées à l’Institut de France et à ses cinq académies nationales. Et il apparaît que l’interdisciplinarité se révèle un outil précieux au service de la collectivité, surtout à l’heure de profondes remises en cause.
Le croisement des regards et des compétences se révèle gage d’efficacité maximale pour traiter de bonne manière les problématiques sociétales complexes. Fallait-il par exemple seulement confier la « gestion » de l’épidémie de Covid à quelques spécialistes pointus, sans ouvrir davantage aux économistes, géopoliticiens, philosophes, enseignants ? Un recours puissant et organisé à l’interdisciplinarité, aux curiosités croisées, à l’exigence de l’intérêt général, n’aurait-il pas été plus fécond, plus mobilisateur surtout, permettant de lever bien des doutes et d’éviter maints rejets ?
C’est dans cet esprit interdisciplinaire que l’Académie d’Alsace a travaillé, en 2019 et 2020, sur la politique castrale régionale, produisant un Rapport, consultable et téléchargeable sur ce site. Créé pour l’occasion avec quatorze de nos membres, le comité scientifique comprenait quelques historiens, mais aussi un metteur en scène d’opéra, un chef d’entreprise, un ethnologue, des responsables d’associations de terrain, une conservatrice de musée. Il s’est mis à l’écoute – entretiens, questionnaires, deux agoras publiques –, a travaillé pour produire des préconisations concrètes, dont nous savons qu’elles seront mises en œuvre.
Voilà l’utilité sociale de l’Académie d’Alsace adaptée aux exigences du XXIe siècle.
Voilà les orientations nouvelles de notre travail académique, nourri par la diversité féconde de nos membres, développé en agoras et groupes de travail, en symbiose avec le corps social dont nous avons mission de porter la continuité de valeurs façonnées par une riche et complexe histoire collective.

Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace