Académie d'Alsace des Sciences, Lettres et Arts
 Académie d'Alsacedes Sciences, Lettres et Arts  

Propos pour un anniversaire

Par Jean-Louis Schmitt                 

 L’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace : trois fois vingt ans de dynamisme, deux siècles et demi de tradition

 

 

L’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace se définit dans ses statuts comme une Compagnie regroupant des poètes, des écrivains, des scientifiques, des chercheurs et des artistes dont les œuvres participent au prestige de l’Alsace, en tant que lieu de convergence des influences culturelles au cœur de l’Europe et carrefour traditionnel de communication et d’échanges.

Cette Compagnie s’inscrit dans la continuité de la Société de Lecture fondée à Colmar en 1760 par le poète et pédagogue Théophile Conrad Pfeffel, qui fut un véritable trait d’union vivant entre les Lumières françaises et le mouvement allemand de l’Aufklärung, puis à la suite de la Société d’Emulation du Haut-Rhin, structure d’initiative gouvernementale, érigée en 1801 à Colmar également.

Les vicissitudes de l’histoire ont mis ces premiers cénacles académiques locaux en sommeil, tout comme les créations surgies entretemps dans les deux autres pôles urbains régionaux, telles  l’Académie des Sciences et des Belles-Lettres de Strasbourg fondée en 1769, ou la Société pour la propagation du bon goût et des Belles-Lettres constituée à Mulhouse en 1775.

Les bouleversements politiques du XIXe siècle français, puis le rattachement de l’Alsace à l’Empire allemand durant près d’un demi-siècle, enfin les deux conflits mondiaux qui ont particulièrement éprouvé cette région, entravèrent à maintes reprises les conditions d’un retour durable à la sérénité intellectuelle, à la liberté créatrice et aux échanges culturels sans arrière-pensées, qui eussent permis la refondation d’une véritable académie provinciale.

Finalement, c’est encore et toujours à Colmar, métropole d’équilibre au centre de l’Alsace, ancienne capitale parlementaire de la province d’Ancien Régime en tant que siège du Conseil Souverain d’Alsace, que se produisit la résurgence tant attendue, avec la naissance le 25 mai  1952 de l’Académie d’Alsace. Après un peu plus d’un demi-siècle de rayonnement, la Compagnie choisira  de renouer avec le qualificatif traditionnel de « Sciences, Lettres et Arts ».

 

Couronnée par l’Institut de France, destinataire en 1958 d’une adresse du secrétaire perpétuel de l’Académie Française,  l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace a été reçue en 1998 au sein de la Conférence Nationale des Académies, et se voit aujourd’hui reconnue comme seule porteuse légitime de l’esprit et de la tradition académiques en terre d’Alsace.

C’est avec le sentiment du devoir accompli, mais aussi la tête pleine de projets, que ses membres peuvent célébrer aujourd’hui le soixantième anniversaire d’une Compagnie vivante et dynamique, qui chaque année : organise des séances publiques dans diverses villes d’Alsace avec des thèmes touchant à la culture, l’histoire, la littérature, l’architecture, le patrimoine, les sciences, l’économie, etc. ; remet de multiples prix couronnant les œuvres d’écrivains, de poètes, d’historiens et de chercheurs reconnus, mais distinguant aussi des jeunes talents dans les domaines artistique, scientifique et philosophique ;  publie « Les Annales », revue consignant ses travaux et citant les activités culturelles multiformes des membres de ses quatre sections : Belles-Lettres, Sciences de la Nature, Sciences de l’Homme, Art et artisanat d’art.

 

Précisément, dans la dernière livraison de ces Annales, qui vient de paraître avec le millésime 2012, Christiane Roederer retrace quelques grands moments de l’existence de la Compagnie, dont elle est le septième président après René Spaeth, Camille Schneider, Pierre Schmitt, Raymond Oberlé, Jean-Claude Gall, Bernard Pierrat. Elle y rappelle aussi, et l’on ne peut que reprendre avec délectation sa propre expression, que « quatre prix Nobel s’inscrivent aux cimaises de notre nef imaginaire » : Albert Schweitzer, prix Nobel de la Paix en 1952, Alfred Kastler, prix Nobel de Physique en 1966, Jean-Marie Lehn, prix Nobel de Chimie en 1987, Jules Hoffmann, prix Nobel de Médecine en 2011 -  et l’on relèvera au passage la diversité des pôles d’excellence qui ont été ainsi illustrés par des membres éminents de notre Académie.

Plus épisodiquement enfin, notre Compagnie édite un recueil d’études ou un film, organise des expositions d’œuvres d’artistes régionaux, coproduit des conférences avec les grandes écoles de la région (telle l’ENA) ainsi qu’avec les Universités de Strasbourg et de Haute Alsace, participe à des rencontres avec d’autres sociétés savantes ou aux travaux de la Conférence Nationale des Académies. Enfin, elle a développé des relations privilégiées, amicales et suivies avec les trois Académies voisines de Stanislas (Nancy), de Franche-Comté (Besançon) et de Metz.

Pour célébrer sa soixantième année de dynamisme et les deux siècles et demi de la tradition académique régionale à laquelle elle se rattache, notre Compagnie a choisi de se raccrocher à un autre anniversaire, celui du demi-millénaire d’une œuvre majeure de l’art mondial,  le retable peint par Grünewald pour la chapelle de la commanderie des Antonins d’Issenheim, et conservé aujourd’hui au musée Unterlinden de Colmar : une œuvre emblématique de la richesse et de la complexité de la civilisation rhénane dans laquelle elle a été conçue.

Tant il est vrai que l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace n’oublie jamais qu’elle se veut elle-même révélatrice de talents au cœur d’une région emblématique de l’Europe, qu’elle ambitionne de les fédérer au service de la collectivité, et d’être ce lieu de rencontre et d’humanisme qui serait à la fois l’honneur et la conscience de ce coin de terre.

 

Jean-Marie Schmitt
Vice-président de l’ASLAA

(Issenheim, 1er juillet 2012)

Actualités

des membres

(pour plus de détails, voir la page Actualités, où figurent également des informations plus anciennes)

 

 

Robert Werner, dans Gedichterstrüss : un bouquet poétique et musical en alsacien produit par l'OLCA

voir : https://www.olcalsace.org/fr/actualite/gedichterstruss-un-bouquet-poetique-et-musical-en-alsacien

 

 Hervé This fait son prochain séminaire de gastronomie moléculaire le 17 décembre à 16 h, au Lycée Tirel, à Paris.

 

Gabriel Braeuner vient d’être désigné citoyen d’honneur de la ville de Sélestat.

 

Un film sur le développement de la chimie dans le Rhin Supérieur

Le passé industriel prestigieux de Mulhouse et de la région du Rhin Supérieur (période 1850-2000) est mis en lumière dans un documentaire, réalisé en 1997 pour le compte de l’Ecole de Chimie de Mulhouse. Il est désormais en ligne.  

Cliquer sur http://www.canalc2.tv/ , puis sur 2011, puis sur juin.

 

Françoise Jeudy-Krantz expose

Exposition "Tutoyer le ciel" du 1er décembre au 5 janvier.

Vernissage le samedi 1er décembre à 17h30 à La Maison du livre et de la culture de Charmes.

 

Le musée de la glyptographie honoré

Claude Oberlin, membre du comité de l'Académie d'Alsace, vient d'être distingué du Prix Kiwanis des Amis du Vieux Strasbourg qui honore des défenseurs actifs du patrimoine régional. Ce prix vient récompenser la réalisation exceptionnelle du Musée de la Glyptographie (les marques des tailleurs de pierre sur les églises), installé à Colmar. Pédagogique et passionnant, ce musée unique mérite une découverte.

 

Le “Café de l’Histoire” au Festival du Livre de Colmar

Depuis huit ans, notre consœur Gabrielle Claerr-Stamm reçoit au Festival du livre de Colmar (24 et 25 novembre, à la Foire Exposition, hall 2), toutes les demi-heures, un auteur régional pour présenter un alsatique paru au courant de l’année, publié par une société d’histoire ou par une maison d’édition. Elle tient aussi le stand de la Société d’histoire du Sundgau.

 

« Où va l’Alsace ? » : un livre de Bernard Reumaux

Quelques semaines après la fin de la Conférence nationale des Académies, le président de l'Académie d'Alsace, Bernard Reumaux, publie aux Editions La Nuée Bleue un recueil de ses chroniques parues dans Les Saisons d’Alsace sous le titre "Où va l'Alsace?". Voilà qui prolonge le thème de la CNA alsacienne, consacré aux questions d'identité et de particularisme à l'heure des réformes institutionnelles régionales et des grands enjeux de société.

www.lanueebleue.fr

 

31 décembre 2018 :

« Grand Reportage »  de Jean-Luc Nachbauer  dans la série GEO-360° d’ARTE, sur le thème très festif du … Crémant.

Diffusion le 31/12, à 19h00, puis rediffusion deux jours plus tard.

 

 

Hervé This présente la "cuisine note à note " au Chef Summit 2018, Kiev, Urkaine

 

 

Hervé This présente la cuisine note à note le 10 décembre, dans une conférence au Lycée hôtelier Guillaume Tirel.

 

30 novembre 2018-2 décembre 2018

Hervé This fait une série de conférences sur la "cuisine note à note" à Kiev, Ukraine.

 

24 novembre 2018

Conférence de Hervé This dans le cadre du Concours Cuisine des Grandes Ecoles

 

20 novembre 2018

Christiane Roederer rencontre  le Président J.M. Dulin en vue de la préparation du colloque 2020 organisé par l’Académie de Mâcon.

 

19 novembre 2018 : Séminaire de gastronomie moléculaire

Organisé par Hervé This au Lycée Tirel, à Paris

 

Le 12 novembre 2018

Christiane Roederer est invitée à la rentrée solennelle de l’Académie des Sciences morales et politiques à l’Institut.

 

 

27 octobre à 17h30 à la librairie Kléber à Strasbourg
Où va l’Alsace ? : un livre de Bernard Reumaux, directeur des Editions La Nuée Bleue  et président de l’Académie d’Alsace.

Ce livre de poche réunit une quinzaine de « chroniques intemporelles » publiées sur le thème de l’identité et de l’avenir de l’Alsace.


Gérard Leser vient de faire paraitre trois nouveaux ouvrages:
Hauts lieux de légendes en Alsace, Éditions  Gisserot, 2018, avec Benoit Schlussel, Histoires,légendes et récits de Turckheim et alentours, société d'histoire et d'archéologie Wickram de Turckheim, 2018
Noël en Alsace, rites, coutumes et croyances, nouvelle édition revue et augmentée, Éditions Degorce, 2018

 

Du 23 octobre au 10 novembre 2018 à Paris
Roger Dale expose  à la Galerie Roy Sfeir (6 rue de Seine, 75006 Paris) et Galerie Samagra (52 rue Jacob, Paris).
www.galerieroysfeir.fr
www.galeriesamagra.com

 

30 octobre 2018, Strasbourg :

Débat organisé par la Fondation Branca, avec Hervé This et Bernard Reumaux.

 

30 octobre 2018, Strasbourg :

Déjeuner de la Bourse, dans le cadre l'Université populaire de la Krutenau, avec Hervé This.

 

22 octobre 2018

Séminaire de gastronomie moléculaire, Hervé This, Lycée Guillaume Tirel, Paris.

 

14 octobre 2018 :

Conférence de Hervé This à l'Ecole de chimie de Paris.

 

13 octobre 2018 :

Conférence de Hervé This à AgroParisTech, dans le cadre de la Fête de la Science

 

5 octobre 2018

La Conférence nationale des Académies, organisée par l'Académie d'Alsace, se poursuit : voir le direct (à gauche).

 

 

6 (14-18 h) et 7 octobre (10-18h) 2018 : Exposition de photos « Tutoyer le ciel » au Centre créatif et artistique Les Bateliers 3 rue Munch à Strasbourg.

Ces photos ont inspiré une partie des textes du livre éponyme de Jean-Michel Jeudy.

 

 

Du 22 septembre au 14 octobre
Exposition de Roger Dale à March-Buchheim.

Vernissage le 21 septembre à 19 h.

 

24 septembre, à Paris

Hervé This fait son séminaire de gastronomie moléculaire, à AgroParisTech (16 rue Claude Bernard, 75005, 16 h, entrée libre)

 

Du 5 au 20 octobre

19e édition du Festival La vallée des contes, présidé par Gérard Leser.

Détail dans notre page Activité des membres
www.valleedescontes.org

 

 

Vient de paraître :

Jean-Michel Jeudy, Tutoyer le ciel

Jean-Michel Jeudy a eu et a plusieurs vies, dont celle de restaurateur aux Etats-Unis. Sa vraie passion est l’écriture, la poésie. Douze ouvrages publiés en douze ans ! Son dernier opus, Tutoyer le ciel, déroule un ensemble de poèmes qui honorent la nature et la vie, captent les bonheurs et les éblouissements. L’ancien président de la Société des écrivains d’Alsace, membre de notre Académie, distille une philosophie de la paix et de la joie.

« Partir à l’aventure / Garder nos yeux de gamins / Délavés par les fous rires et les chagrins »  www.lesjeudy.net

 

Du 5 au 7 juin 2019 :

Hervé This organise le Neuvième Congrès international de gastronome moléculaire, à Paris.

 

7 juin 2019, Concours international de Cuisine note à note.

Organisé par Hervé This,

http://www2.agroparistech.fr/International-Contest-for-Note-by-Note-Cooking-No7.html

 

 

7 juillet 2018 :

A 20 h, à la salle multifonctions de Wildenstein, Jean-Marie Nick, pour une projection commentée sur le château fort du Hugstein et les autres châteaux des princes-abbés de Murbach,

Conférence tout public. Entrée gratuite.

 

15 juin 2018 :

Lors de la Nuit Alumni, Jean-Claude Gall a été nommé ambassadeur du réseau Alumni de l'Université de Strasbourg pour l'année 2018-2019.

 

 

Juin 2018 :

Jean-Michel Jeudy contribue au Glossaire des métiers du goût 

http://www2.agroparistech.fr/-Terminologie-des-techniques-et-arts-du-gout-.html

 

 

4 juin 2018 : distinction

Hervé This reçoit la Médaille d'Or de la Confédération nationale des charcutiers et charcutiers traiteurs

 

 

Juin 2018, parution d'un livre

Gabriel Braeuner, Au cœur de l’Europe Humaniste, le génie fécond de Sélestat, photographies de Dominique Pichard, préface de Georges Bischoff, Éditions du Tourneciel, Collection l’Esprit d’un lieu, 248p. (Parution juin).

 

 

Un colloque Vin et altérité à Mulhouse

En octobre 2018

 

Michel Faure contribue à l'organisation du colloque universitaire « Le vin de l’autre » les 18 et 19 octobre à Mulhouse: une analyse pluridisciplinaire du vin, jusque dans ses déplacements et ses errances, comme vecteur d’une identité régionale.

suite ici

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace