Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

IRCAD

Samedi 20 février, les membres de notre Académie se sont retrouvés dans un des amphithéâtres de l’IRCAD à Strasbourg.

 

L’IRCAD est une institution privée à but non lucratif (Institution de Recherches contre le Cancer de l’Appareil Digestif) fondée en 1994 par le professeur Jacques MARESCAUX.

 

Après de chaleureux mots de bienvenue par vidéo de la part du professeur MARESCAUX, Christiane ROEDERER, président de l’ASLAA accueille les membres et invités présents. La récente décision de remaniement de quelques fondamentaux de notre orthographe est l’occasion pour notre président de rappeler l’importance des mots et de ses racines dans notre civilisation.

 

Le Dr. Fernand HESSEL, président de la fondation Alfred et Valentine WALLACH introduit notre lauréat du 4ème  PRIX SCIENTIFIQUE, monsieur SEBASTIEN ALBRECHT. Le lauréat est actuellement maitre de conférences à l’Université de Haute Alsace à Mulhouse. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur ENSCMu, d’un doctorat en chimie organique et médicinale.

La laudation du lauréat a été présentée par Mme le professeur Céline TARNUS-RONDEAU.

Le docteur ALBRECHT expose le thème de ses travaux: ‘LA CHIMIE ET LE VIVANT’ et plus particulièrement la lutte contre le paludisme.

 

En deuxième partie, le professeur Luc SOLER nous présente les activités de l’IRCAD.

Le mariage de la médecine et de l’informatique est le fil conducteur des activités de l’IRCAD : bel exemple de la France qui gagne.

Son école Internationale de formation de chirurgiens rassemble plus de 6 000 participants par an à Strasbourg. L’institut est présent à Taïwan et au Brésil, à Rio notamment.

 

Les membres de l’ASLAA et leurs invités se sont retrouvés au restaurant des Haras, lieu magique où l’architecture boisée côtoie la gastronomie avec bonheur.

En tous points une belle réussite pour cette journée consacrée aux Sciences.

PRESSE

L'Edito


AG comme agir

Y avait-il cadre plus approprié que la Bibliothèque humaniste de Sélestat pour accueillir notre assemblée générale 2019 ?

Si l’humanisme est une manière de voir le monde et la connaissance, il est aussi une pratique, un engagement dans la cité. C’est dire combien la mémoire de Beatus Rhenanus et de ses pairs – si bien rendue palpable par la magnifique rénovation des lieux – est un aiguillon pour les académiciens du 21e siècle, les incitant à regarder le monde avec lucidité et bienveillance, et à y trouver une place féconde.
Le bilan 2018-2019 de l’Académie d’Alsace montre (voir ci-joint le compte-rendu de notre AG du 6 juillet 2019) un net renforcement des relations et partenariats avec notre environnement institutionnel, confirmant notre place originale dans le paysage régional. Et l’année 2019-2020 verra la naissance des « Agoras de l’Académie d’Alsace » dans les grandes villes de la région, lieux de débats ouverts, en prise avec les enjeux généraux du corps social. Nous y reviendrons prochainement.
Communication interne et externe renforcée, entrée de nouveaux membres, échanges avec les académies sœurs dans le cadre de la Conférence nationale des académies que, sous l’égide de l’Institut de France, notre équipe alsacienne préside jusque fin 2020 : voilà la feuille de route de l’Académie d’Alsace pour l’année à venir.
D’ici là, bel été à tous !
Bernard Reumaux

 

Dominique Wunderlin (gauche) et Marc Glotz (droite)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace