Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Journée de la Décapole 2016

22 octobre - Haguenau

 

Samedi 22 octobre, les membres de notre Académie se sont retrouvés à Haguenau, ville décapolitaine, pour la Journée de la Décapole. Nous nous sommes retrouvés à la médiathèque d’Haguenau – anciennement hôpital et maison centrale pénitencier – pour décerner à DOMINIQUE HUCK le GRAND PRIX DE LA DECAPOLE, pour son ouvrage « Une histoire des langues de l’Alsace » - Editions de la Nuée Bleue.

 

Mr Claude STURNI, député-maire de Haguenau, nous a réservé un accueil chaleureux en nous retraçant l’histoire passée, actuelle et en devenir de sa belle ville.

 

Mme Christiane ROEDERER, Président de l’ASLAA, exprime à son tour, son admiration pour l’ouvrage du récipiendaire : ‘Il s’agit de l’œuvre d’une vie pour un monde ouvert et solidaire qui nous fait découvrir la France, l’Allemagne et un peu de notre histoire.’

 

L’ouvrage de Dominique HUCK pose la grande question : ‘Que serait l’identité de l’Alsace sans sa langue ?’ Clair et documenté le livre retrace à travers la présence de la langue, l’histoire sociologique et culturelle de l’Alsace et de son singulier et fabuleux destin.

 

Notre confrère Bernard REMAEUX, éditeur de l’ouvrage de Dominique HUCK, prend la parole à son tour.

 

Dominique HUCK dans son intervention, rappelle les circonstances, les raisons qui l’on mené à écrire son ouvrage de plus de 500 pages.

 

La rencontre se prolonge par la visite de l’exposition ‘Des manuscrits à l’imprimerie : le rayonnement du berceau haguenovien’, exposition qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit de notre journée de la Décapole.

 

Le déjeuner au restaurant au CERF à Oberhoffen a clôturé cette journée de la Décapole.

 

 

L'Edito

Rentrée

 

Elle fut « solennelle » certes, la rentrée de l’Académie d’Alsace, samedi 25 septembre au musée Unterlinden de Colmar, réactivant la vieille tradition des « rentrées solennelles » à Colmar, chères à nos fondateurs. Mais elle fut surtout conviviale. Et tonique.
Une cinquantaine de membres étaient présents, dont une quinzaine de nouveaux entrants (quelle belle diversité de profils, d’âge, de qualités !).

Ce fut l’occasion des premiers échanges en présentiel depuis dix-huit mois. Evocation de projets dans deux directions : relancer l’une ou l’autre Agora, après le succès de celle consacrée aux châteaux forts d’Alsace ; et multiplier les petites réunions sur le territoire alsacien pour nouer des liens entre membres, décliner nos atouts interdisciplinaires, « faire compagnie ».
Le prix Maurice-Betz été remis ce jour-là en présence du maire de Colmar, Eric Straumann, à la traductrice Claire de Oliveira qui, avec notre confrère Jean-Marie Valentin, a éclairé la belle figure de ce Colmarien de Paris (1898-1946), « médiateur entre deux cultures ».
Ce fut l’occasion de rappeler que l’Académie d’Alsace a décerné, début août à Sélestat, son prix Beatus-Rhenanus à Hildegard Neulen-Hüttemann, saluant ses engagements dans les échanges culturels et scolaires franco-allemands. Et le 17 septembre, ce furent trois prix Jeune Talent – au lieu d’un seul les années précédentes – qui furent attribués à des diplômés de la Haute école des arts du Rhin (Strasbourg et Mulhouse).
Ces trois prix – Maurice-Betz, Beatus-Rhenanus, Jeune Talent – ont connu une spécialisation et une montée en puissance grâce à des partenariats nouveaux, venant de, respectivement, la Ville de Sélestat, la Ville de Colmar et le mécène Lafayette Patrimoine Finance.


Une Académie utile, enracinée, connectée à son environnement : voilà la feuille de route pour les saisons à venir, en adaptation pragmatique au contexte général.


Bernard Reumaux
Président de l’Académie d’Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace