Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Conférence Nationale des Académies

Paris - 6 & 7 octobre 2017

Une demi-douzaine de membres de notre Académie d’ Alsace s’est déplacée à Paris pour assister à la CNA 2017.

 

Quelques-uns se sont rendus, jeudi 5 octobre, en fin d’après-midi, à la Maison d’Alsace, située 39 avenue des Champs Elysées : prestigieuse adresse.

Nous avons été accueillis chaleureusement par le directeur, Bernard KUENTZ. Le bâtiment, propriété des deux départements alsaciens a été totalement réhabilité  en 2015.

 

Après une présentation de l’établissement par le maitre des lieux, les académiciens ont eu tout loisir de découvrir notre capitale, du 5ème étage, avec une vue à 360°, embrassant les Champs Elysées, l’Arc de Triomphe, la tour EIFFEL, la chambre des Députés…

 

Le lendemain, vendredi 6 octobre à 9h30 précises, la Fondation Simone et Cino DEL DUCA nous ouvrait ses portes, 10 rue A. de VIGNY dans le 8ème arrondissement.

Il serait prétentieux, voire inutile de vouloir résumer les nombreuses interventions des différents académiciens, tant leur contenu était dense et généreusement présenté.

 

Le thème des deux journées de conférences était : L’HERITAGE.

 

L’HERITAGE sous toutes ses formes, dans toutes ses dimensions et interprétations : ancestral, génétique, patrimoniale culturel…

 

Notre Président BERNARD REMAUX a conquis le public par sa présentation, très bien illustrée, de la GRACE DES CATHEDRALES.

 

La conférence a été suivie par l’assemblée générale statutaire qui s’est déroulée dans une ambiance un peu houleuse quand ont été évoqués les questions financières.

 

Le soir, nous nous sommes retrouvés pour le diner au Sénat qui est toujours un moment exceptionnel, non seulement de par l’histoire et la représentation des lieux, mais encore par les liens qui se nouent entre académiciens de différentes régions.

 

Le lendemain notre Président d’Honneur, Christiane ROEDERER, nouvelle Présidente de la CNA, a présenté nos projets d’organisation des trois journées alsaciennes d’octobre 2018.

E

n fond d’écran, le film de promotion de 5mn, réalisé par Jean Luc NACHBAUER défilait en silence, pour donner à nos consœurs et confrères l’envie de participer à la CNA en Alsace en 2018.

 

Fin des travaux et de la CNA 2017 à 13H00 et retour en région. 

 

 

L'Edito

Être prêts
Comme tant d’acteurs de la société civile, du monde culturel et associatif, nous attendions beaucoup de cette rentrée, imaginée comme un retour à nos activités normales, aux initiatives qui tissent le maillage de la cité et assurent ses équilibres.

Il nous a fallu déchanter. Et annuler une bonne partie du programme de septembre : deux réunions de travail entre membres sur la relance de nos Agoras après six mois d’interruption contrainte et la rentrée solennelle de l’Académie d’Alsace à Colmar.

Il s’agissait de réactiver une ancienne tradition académique, suspendue depuis des années : la Ville de Colmar et le musée Unterlinden nous auraient accueilli avec faste et nous aurions fêté avec joie la lauréate du Prix Maurice-Betz 2020, la traductrice Claire de Oliveira, attendue de Berlin.
Petite consolation, la remise du Prix de la Décapole 2020 à Claude Woehrle (lire ci-contre et dans la rubrique Actualités) a permis de partager un moment de convivialité, en petit comité, grâce à l’accueil du maire de Turckheim. Plusieurs nouveaux membres étaient présents, aux côtés des anciens de l’Académie. L’attente d’un redémarrage puissant est unanime. Nous allons prendre quelques initiatives, adaptées aux exigences sanitaires du moment. Car il s’agir d’être prêts.

A l’heure des grandes interrogations, à la veille aussi de la constitution de la Collectivité européenne d’Alsace, l’Académie d’Alsace a une place, modeste mais bien réelle, utile, à prendre dans l’espace public de la région.

L’épidémie du COVID a frappé durement l’Alsace en ce début d’année 2020. Notre Académie, reflet à bien des égards des heurs et malheurs de la région, a enregistré la disparition de trois de ses membres : deux historiens prestigieux, membres de notre comité d’honneur, les professeurs Francis Rapp et Marcel Thomann, l’artiste peintre Ernest Meichler.

Une chaîne d’engagements et de fidélités fonde la légitimité de notre académie, ainsi qu’en témoigne l’entrée de 25 nouveaux membres, signifiant le renouvellement progressif et constant de notre assemblée, l’apport de sensibilités, d’expériences, de propositions qui viennent enrichir le travail commun.

C’est la plus importante entrée de nouveaux membres en notre sein, nous en préparons d’autres, car les enjeux de notre région – rebattus par la crise sanitaire et les bouleversements économiques et sociaux qu’elle induit – appellent une Académie d’Alsace puissante, dynamique, bien répartie sur le territoire et dans ses trois sections : Sciences, Culture et Société. Une attention particulière a été portée à la poursuite de notre féminisation et au rajeunissement.

Nous travaillons cet été à préparer une rentrée dynamique, en relançant notre grand projet des AGORAS, plus que jamais attentifs à notre environnement et conscients de notre utilité collective au service de l’Alsace. A très bientôt donc !


Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace