Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Les activités 2018

 

 

Le 24 novembre au Festival du livre de Colmar
Chaque année, l’Académie d’Alsace tient une séance publique au Festival du Livre de Colmar.
Parc des Expositions de la ville, au Café Littéraire dans le hall 2. Entrée libre.


12h45 : café d’accueil, offert par la Ville de Colmar, partenaire de l’événement.


13 h : Remise du Prix Jeune Talent à ANNA GRIOT
Décerné tous les ans à un étudiant de la Haute École des Arts du Rhin, le prix Jeune Talent de l’Académie d’Alsace distingue un travail original et fécond dans le domaine de l’illustration, en lien notamment avec l’écriture, l’édition, la diffusion. La lauréate 2018, Anna Griot, illustratrice, éditrice, est originaire de Paris et installée en Alsace. Elle interroge dans ses livres, avec grâce et tout en profondeur, ce qui fait et défait le lien entre les humains. Par ailleurs, elle édite une revue annuelle, Cargo, réalisée avec une journaliste qui n’est autre que sa sœur jumelle.


13h15 : Table-ronde sur l’insertion professionnelle de diplômés en illustration
Du diplôme au métier, itinéraires croisés de quatre anciens de la HEAR aux parcours très différents :
Anna Griot, Valentin Grall (graphiste et illustrateur professionnel, cofondateur des éditions numériques « Il était des fois »), Guillaume Malecamp (illustrateur médical et scientifique) et Camille Tisserand (illustratrice jeunesse).


14 h : Conférence de JOHN HOWE : du dessin aux films
Le dessinateur canadien, formé aux Arts décoratifs de Strasbourg, directeur artistique des six films Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit de Peter Jackson, est devenu une référence mondiale en matière de réalisme fantastique.

A l’invitation de l’Académie d’Alsace, il prononcera une conférence sur le thème « De l’idée initiale et de l’esquisse jusqu’à la mise en scène d’un film ».

Puis il signera ses livres (notamment la très attendue réédition de Cathédrale à La Nuée Bleue) sur le stand de la librairie Tribulles.


Le “Café de l’Histoire” au Festival du Livre de Colmar

Depuis huit ans, notre consœur Gabrielle Claerr-Stamm reçoit au Festival du livre de Colmar (24 et 25 novembre, à la Foire Exposition, hall 2), toutes les demi-heures, un auteur régional pour présenter un alsatique paru au courant de l’année, publié par une société d’histoire ou par une maison d’édition. Elle tient aussi le stand de la Société d’histoire du Sundgau.

 


Les prix des jeunes bacheliers
L’hiver est la saison de remise des trois prix décernés à des bacheliers méritants de l’année. C’est un des temps forts de notre année académique.


Le Prix Raymond Matzen (pour l’option Langue et culture régionale) a été remis à Aline Gillig le 11 décembre au Lycée agricole d’Obernai ; le prix philosophique à Benjamin Kammerer le 12 janvier au Lycée Koeberlé de Sélestat ; le prix scientifique à Chloé Petit du LEGT de Sainte-Marie-aux-Mines, le 19 janvier à la mairie de la commune.
Ces prix mettent en valeur des personnalités jeunes et brillantes mais aussi des établissements scolaires, parfois modestes par leur taille, où s’accomplit un remarquable travail de formation par le corps enseignant. Cela confirme le rôle de détecteur de jeunes talents de l’Académie d’Alsace, en liaison avec le Rectorat.

 

3-5 octobre 2018 :

L’Académie d’Alsace a accueilli du 3 au 5 octobre 2018 la CONFERENCE NATIONALE DES ACADEMIES affiliées à l’Institut de France. C’est la première fois que notre région servira de cadre à cette manifestation biennale. Une belle reconnaissance pour l’Alsace et pour notre académie !
Nous aurons l’honneur et le plaisir d’accueillir les délégués des 32 académies qui, dans toute la France, partagent une même mission : le sens du bien commun régional par la valorisation des lettres, sciences et arts, dans un dialogue permanent entre des disciplines souvent séparées.

 

 

4 juin 2018

L’Académie d’Alsace en Suisse

Une trentaine de membres de l’Académie d’Alsace ont découvert samedi 2 juin le château de Wartenfels, à l’invitation de Peter-André Bloch, membre du comité directeur de l’Académie d’Alsace, qui est le responsable de la fondation gérant ce haut lieu culturel et patrimonial idéalement niché sur un promontoire jurassien au cœur du canton suisse de Soleure. Ce fut l’occasion de vérifier combien fécondes et chaleureuses sont les relations de l’Alsace à la Suisse frontalière. Notre chancelier Jacques Streith a rappelé les échanges scientifiques entre les deux régions, Gabrielle Claerr-Stamm les liens entre la famille de Besenval, propriétaire de seigneuries à Soleure et dans la région de Mulhouse aux XVIIe et XVIIIe siècles, et Peter Schnyder la présence forte et originale d’André Gide dans cette région où est aujourd’hui basée la fondation qui œuvre à entretenir sa mémoire. Une exposition d’artistes badois, suisses et alsaciens se tient actuellement au château, signe vivant de la réalité de ces liens transfrontaliers.

 

 

Le physicien Arnaud Spangenberg, lauréat du Prix Albert et Valentine Wallach
Arnaud Spangenberg, chargé de recherche à l’Institut de science des matériaux de Mulhouse (CNRS-UHA), va recevoir le 26 mai à Mulhouse le « Grand prix scientifique Albert et Valentine Wallach ».

Ce prix a été créé en 2013 par la Fondation Alfred et Valentine Wallach, présidée par le Dr Fernand Hessel, pour couronner de jeunes personnalités scientifiques. Grâce à l’implication de son chancelier, Jacques Streith, l’Académie d’Alsace, en lien avec l’Université de Strasbourg et l’Université de Haute Alsace, a été choisie par la fondation pour assurer la gestion de ce prix, doté de 3.000 €.
Alfred Wallach, créateur en 1907 d’une entreprise de tissus imprimés à Mulhouse, est le bâtisseur de plusieurs établissements d’accueil pour personnes âgées et étudiants. La fondation les gère et attribue des bourses et prix.

 

 

19 avril 2018 :

Conférence de Gabriel Braeuner

Dans le cadre de Friehjorhr fir unsri Sproch :

Humanismus un Humaniste in Schlettstadt un im Elsass am End vom Mittelaterun am Anfang von de Renaissance Zitt

Evation-Espace d'échanges culturels, 1 rue du Tabat, Sélestat, à 18 h 30 (organisé par l'Association des Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat)

 

 

Rencontre des Académies de l’Est

Dijon, le 17 mars,
Chaque année, cinq Académies de l’Est de la France (Besançon, Dijon, Nancy, Metz, Alsace) organisent pour leurs membres une journée de rencontre sur un thème choisi. Cette année, samedi 17 mars, c’est l’Académie de Dijon (créée en 1725) qui accueille, autour d’un thème, « Parcs et jardins d’agrément », qui annonce le printemps.

Visites et conférences sont au programme de ce rendez-vous annuel placé aussi sous le signe de la convivialité, d’où le nom de « Journée Bonheur » que lui a donné Christiane Roederer, présidente d’honneur de l’Académie d’Alsace et initiatrice de cette manifestation.
La participation alsacienne prendra la forme d’une intervention de Cécile Roth-Modanese, doctorante en histoire contemporaine à l’Université de Haute-Alsace, animatrice de l’architecture et du patrimoine, sur le thème « La valorisation des parcs et jardins, de la théorie aux travaux pratiques : quelques exemples en Sud-Alsace ».

 

 

Le prix BEATUS RHENANUS  à l'honneur à Bâle.
En savoir plus, photos et vidéo

 

 

6 janvier 2018 :

Réunion du Comité, à Mulhouse

 

 

20 janvier 2018 :

Remise du Prix de la philosophie

Ambiance chaleureuse et festive lors de la remise des diplômes aux bacheliers du lycée épiscopal de Zillisheim, samedi 20 janvier 2018 en fin de soirée. Ils étaient plus d’une centaine avec leurs parents, réunis pour fêter la réussite de la « fournée bachelière » 2017 et leurs retrouvailles, tous désormais loin de Zillisheim.

Mais quitte-on vraiment Zillisheim ? Le nouveau proviseur n’est-il pas, lui aussi, un ancien de l’établissement ?

Parmi les lauréats, une mention spéciale pour Hugo Scheubel qui poursuit désormais ses études en Angleterre, et que notre Académie, représentée par Gabriel Braeuner, Gérard Leser et Jean Richert, a distingué en lui décernant le prix philosophique des bacheliers. Ce dernier fut remis à sa maman, visiblement émue, sous les applaudissements nourris de la salle.

L’occasion fut belle pour Gabriel Braeuner de rappeler qui était l’Académie d’Alsace et à quoi elle servait. Non, elle n’est pas l’Académie, la circonscription administrative de L’Éducation nationale ! Comme quoi, il y a encore  des progrès à faire en matière de communication.

 

 

22 février 2018 :

Réunion de l'Académie au Musée d'Unterlinden, Colmar.

 

 

L’Assemblée générale de l'Académie au Centre culturel des Dominicains de Guebwiller

L’Académie d’Alsace s'est réunie en assemblée générale samedi 30 juin 2018 aux Dominicains de Guebwiller, prestigieux « centre culturel de rencontre » dédié à la musique et aux arts numériques.

Lors de la réunion, l'Académie a acté la nomination de Gabriel Braeuner, historien et président des Amis de la Bibliothèque humaniste de Sélestat, au poste de Chancelier.

Jean Hurstel, président du Parlement de Musique, a été élu secrétaire général adjoint, responsable de l’organisation de la Conférence nationale des Académies qui réunira du 3  au  6 octobre  en  Alsace  les  représentants  des  32  académies  en  région  affiliées  à l’Institut de France.
Enfin, le jury du prix «Jeune Talent», décerné chaque année à un diplômé de la Haute Ecole des Arts du Rhin, a distingué
Anna Griot, illustratrice et éditrice (revue «Cargo»).  Son  prix  lui  sera  remis lors de la séance publique de l’Académie d’Alsace au prochain Festival du livre de Colmar, en novembre

 

 

Notre mission est de mettre l'art et la culture à la portée de tous. Nous avons pour objectif de développer des formes de rencontres novatrices, promouvant le rapprochement des artistes et du public au sein de notre centre artistique. Découvrez nos expositions et manifestations à travers notre galerie photo.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

L'Edito


AG comme agir

Y avait-il cadre plus approprié que la Bibliothèque humaniste de Sélestat pour accueillir notre assemblée générale 2019 ?

Si l’humanisme est une manière de voir le monde et la connaissance, il est aussi une pratique, un engagement dans la cité. C’est dire combien la mémoire de Beatus Rhenanus et de ses pairs – si bien rendue palpable par la magnifique rénovation des lieux – est un aiguillon pour les académiciens du 21e siècle, les incitant à regarder le monde avec lucidité et bienveillance, et à y trouver une place féconde.
Le bilan 2018-2019 de l’Académie d’Alsace montre (voir ci-joint le compte-rendu de notre AG du 6 juillet 2019) un net renforcement des relations et partenariats avec notre environnement institutionnel, confirmant notre place originale dans le paysage régional. Et l’année 2019-2020 verra la naissance des « Agoras de l’Académie d’Alsace » dans les grandes villes de la région, lieux de débats ouverts, en prise avec les enjeux généraux du corps social. Nous y reviendrons prochainement.
Communication interne et externe renforcée, entrée de nouveaux membres, échanges avec les académies sœurs dans le cadre de la Conférence nationale des académies que, sous l’égide de l’Institut de France, notre équipe alsacienne préside jusque fin 2020 : voilà la feuille de route de l’Académie d’Alsace pour l’année à venir.
D’ici là, bel été à tous !
Bernard Reumaux

 

Dominique Wunderlin (gauche) et Marc Glotz (droite)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace