Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Jacques-Paul Klein

________________________________________

Section

Sciences de l'homme

 

 

 

 

M. Klein était diplomate de carrière au Senior Foreign Service du Département d’État des États-Unis d’Amérique. Il a reçu des diplômes universitaires des premier et deuxième cycles en histoire à la Roosevelt University à Chicago (Illinois) et a fait des études universitaires supérieures en politique internationale à la Catholic University of America à Washington. En considération de ses efforts en faveur de la paix, il a été fait docteur honoris causa en droit par le Elmhurst College.

 

Après être entré dans le Foreign Service en 1971, M. Klein a été affecté dans un premier temps au Centre d’opérations du Secrétariat exécutif du Bureau du Secrétaire d’État. Il a ensuite été nommé à l’étranger comme agent consulaire au Consulat général des États-Unis à Brême. En 1973, il a été réaffecté au Département d’État comme spécialiste des questions politiques à l’Office of Southern European Affairs. En 1975, dès l’établissement de relations diplomatiques avec la République démocratique allemande, il est reparti à l’étranger pour occuper les fonctions d’agent consulaire à l’ambassade des États-Unis qui venait d’ouvrir à Berlin. En 1977, il a été affecté à l’ambassade des États-Unis à Bonn, où il a occupé le poste de spécialiste des questions politiques.

 

En 1979, M. Klein a été sélectionné pour aller au National War College. Après avoir obtenu son diplôme, il a été nommé spécialiste de l’analyse de la gestion relevant du personnel chargé de la planification des politiques au bureau du Directeur général du Foreign Service. En 1982, il a été détaché auprès du Département de la défense comme Conseiller supérieur pour les affaires internationales du Secrétaire d’État à l’armée de l’air, avec rang de Deputy Assistant Secretary. Il est ensuite retourné au Département d’État comme Directeur du Bureau des technologies stratégiques au sein du Bureau des affaires politiques et militaires. En 1989, il a été rappelé au Département de la défense comme Assistant Deputy Under-Secretary de l’armée de l’air chargé des affaires internationales.

 

En 1990, M. Klein est retourné au Département d’État comme Conseiller principal du Directeur général du Foreign Service, et Directeur du personnel chargé de la gestion des carrières, de la formation et des affectations. En 1993, il est reparti à l’étranger comme Conseiller politique du commandant en chef des forces des États-Unis en Europe, établi à Stuttgart (Allemagne). En 1996, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. Boutros Boutros-Ghali, l’a nommé Administrateur transitoire pour la Slavonie orientale, la Baranja et le Srem occidental, avec rang de Secrétaire général adjoint.

 

En juillet 1997, le Gouvernement des États-Unis a nommé et le Comité directeur du Conseil de mise en oeuvre des accords de paix de Dayton a approuvé M. Klein comme Adjoint principal du Haut Représentant pour la Bosnie-Herzégovine au Bureau du Haut Représentant. En août 1999, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Kofi Annan, a nommé M. Klein Représentant spécial du Secrétaire général et Coordonnateur des opérations des Nations Unies en Bosnie-Herzégovine, avec rang de Secrétaire général adjoint.

 

 

En juillet 2003, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Kofi Annan, a nommé Jacques Paul Klein Représentant spécial du Secrétaire général et Coordonnateur des opérations des Nations Unies au Libéria, avec rang de Secrétaire général adjoint.

 

 

M. Klein a reçu le Distinguished Honor Award et trois Superior Honor Awards et Meritorious Honor Awards du Département d’État. Il a également été décoré de la Medal for Outstanding Public Service du Secrétaire à la défense et a reçu l’Award for Exceptional and Meritorious Civilian Service du Département de l’armée de l’air. Il est général de division aérienne (CR) de l’armée de l’air américaine et, pendant son service actif, il a reçu les décorations suivantes : Air Force Distinguished Service Medal, Defense Superior Service Medal, Legion of Merit (Oak Leaf Cluster), Bronze Star et Air Medal. Il est également Grand Officier de l’ordre de la Couronne (Royaume de Belgique), titulaire de la Grande-Croix de l’ordre du Mérite (République fédérale d’Allemagne); Commandeur de l’ordre du Mérite aéronautique (Brésil); Commandeur de l’ordre du Lion (Sénégal); et Officier de la Légion d’honneur (France).

 

M. Klein est membre du Cosmos et de l’Army and Navy Clubs de Washington, de l’Académie d’Alsace et du Council on Foreign Relations. Il est marié à Margrete Slebert Klein et a deux enfants, Christian et Maia.

L'Edito

Rentrée

 

Elle fut « solennelle » certes, la rentrée de l’Académie d’Alsace, samedi 25 septembre au musée Unterlinden de Colmar, réactivant la vieille tradition des « rentrées solennelles » à Colmar, chères à nos fondateurs. Mais elle fut surtout conviviale. Et tonique.
Une cinquantaine de membres étaient présents, dont une quinzaine de nouveaux entrants (quelle belle diversité de profils, d’âge, de qualités !).

Ce fut l’occasion des premiers échanges en présentiel depuis dix-huit mois. Evocation de projets dans deux directions : relancer l’une ou l’autre Agora, après le succès de celle consacrée aux châteaux forts d’Alsace ; et multiplier les petites réunions sur le territoire alsacien pour nouer des liens entre membres, décliner nos atouts interdisciplinaires, « faire compagnie ».
Le prix Maurice-Betz été remis ce jour-là en présence du maire de Colmar, Eric Straumann, à la traductrice Claire de Oliveira qui, avec notre confrère Jean-Marie Valentin, a éclairé la belle figure de ce Colmarien de Paris (1898-1946), « médiateur entre deux cultures ».
Ce fut l’occasion de rappeler que l’Académie d’Alsace a décerné, début août à Sélestat, son prix Beatus-Rhenanus à Hildegard Neulen-Hüttemann, saluant ses engagements dans les échanges culturels et scolaires franco-allemands. Et le 17 septembre, ce furent trois prix Jeune Talent – au lieu d’un seul les années précédentes – qui furent attribués à des diplômés de la Haute école des arts du Rhin (Strasbourg et Mulhouse).
Ces trois prix – Maurice-Betz, Beatus-Rhenanus, Jeune Talent – ont connu une spécialisation et une montée en puissance grâce à des partenariats nouveaux, venant de, respectivement, la Ville de Sélestat, la Ville de Colmar et le mécène Lafayette Patrimoine Finance.


Une Académie utile, enracinée, connectée à son environnement : voilà la feuille de route pour les saisons à venir, en adaptation pragmatique au contexte général.


Bernard Reumaux
Président de l’Académie d’Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace