Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Françoise Weill-Kuflik

 

 

Françoise Weill-Kuflik est historienne.

Section

Culture

Les actualités de Françoise weill-Kuflik

Françoise Weill-Kuflik, dans l'Ordre du mérite

 

Emouvante cérémonie de la remise de l’ordre national du mérite à notre consœur Françoise Weill-Kuflik, il y a quelques jours à la synagogue de Mulhouse.  
Françoise Weill-Kuflik est la fille d’un père résistant qui ne revint jamais d’Auschwitz. Elle lui a consacré un livre hommage d’une grande sensibilité, Matricule 173381, le destin d’un Juif d’Alsace (2019). Tout au long de sa vie professionnelle et de son engagement associatif, elle n’a jamais cessé de porter témoignage de la foi de ses ancêtres, du destin tragique de sa communauté et du message universel du judaïsme. La clarté de son discours, la force de ses convictions et la portée de son message, si profondément humaniste, ont conféré à cette cérémonie une dignité qui a profondément touché l’ensemble des membres présents.

Notre Académie qui s’associe pleinement à cette reconnaissance était représentée par son président Bernard Reumaux et par le secrétaire perpétuel Gabriel Braeuner.

L'Edito

Les lundis de l'Académie

 

Mieux se connaître, développer un sentiment d’appartenance, échanger sur des thèmes, autour d’invités, travailler à des sujets de fond (nos Agoras) : voilà la fonction des « Lundis de l’Académie d’Alsace », rencontres régulières entre membres qui démarrent en février.
Chaque mois, le lundi en fin d’après-midi, dans les trois secteurs de la région (Strasbourg et Nord Alsace ; Centre Alsace ; Mulhouse et Sud Alsace) nous réunirons les membres intéressés autour d’un thème, présenté par un membre, puis débattu. Le premier lundi du mois à Strasbourg, le deuxième lundi à Colmar-Sélestat, le troisième à Mulhouse.
Il s’agit d’une innovation dans le fonctionnement de notre compagnie qui fêtera son 70e anniversaire cette année.
C’est notre façon à nous de rompre l’isolement et la tentation du repli que la crise sanitaire et sa gestion ont favorisés. De rappeler qu’une société est nourrie de liens humains, d’interactions désintéressées. Et de contribuer ainsi au maintien, voire à la renaissance, d’un esprit public civilisationnel.


Bernard Reumaux
Président de l’Académie d’Alsace

 

Invitation à l’Agora du 19 novembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace