Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Guy Daessle

________________________________________________

Guy François Joseph Daessle est Agent général d’assurances – conseiller général du canton de Wintzenheim de 2004 à 2011

 

 

 

Section

Société

 

Engagements actuels :
Président de la Maison de la Famille du Haut-Rhin (depuis le 27.10.2011)
1er Vice-Président de la Société des membres de la Légion d’Honneur du Haut-Rhin  

Membre de l’académie de Sciences, Lettres et Arts d’Alsace                                     

Membre du Cercle de l’Ill
A été en tant que Conseiller général :
Président de la commission culture et patrimoine du conseil général                                    

Président Honoraire du C.A.U.E. (Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement du Haut-Rhin),

Président Honoraire du C.D.M.C. (Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace),

Président Honoraire du syndicat mixte du château du Hohlandsbourg, 

Président Honoraire de l’association du Musée National de l’automobile de Mulhouse (Musée SCHLUMPF),

Président d’Alsabail (Alsacienne de crédit-bail immobilier région alsace),

Président du syndicat mixte de la Fecht amont (lacs et rivières),                                                                     

Vice-président de l’A.D.A.U.R. (développement et aménagement urbanisme et habitat dans le Haut-Rhin),

Vice-président du pôle d’archéologie interdépartemental Rhénan,

Vice-président du centre culturel des dominicains,

Vice-président de la fédération des musées + écomusée + wesserling)

Vice-président de l’association pour la connaissance et l’étude du patrimoine alsacien, Vice-président du conseil d’administration du comité départemental d’histoire des familles,

Vice-président du festival international de Colmar (SPIVAKOV), Vice-président association musées Mulhouse Sud-Alsace,                                                                                Délégué du Conseil Général aux anciens combattants et victimes de guerre,

Délégué du conseil général à l’A.D.E.M.A.S. (dépistage du cancer du sein)

Délégué au conseil d’administration du S.D.I.S. (service départemental d’incendie et de secours) depuis sa création, Du conseil d’administration de la pouponnière Caroline Binder à Logelbach, De la commission consultative du droit local en alsace, du conseil d’administration du collège J. Prévert et du Lycée agricole Pflixbourg
Ouvrage 3 ème trimestre 2013 « L’envers du décor »

 

Eléments biographiques

Né à Colmar le 27.12.1947, fils de Joseph Daesslé, agent général d’assurances et de Cécile Eichholtzer, couturière. Marié, 3 enfants. Agent général d’assurances à la retraite.

 

Conseiller municipal à Wintzenheim de 1989 à 1995, élu maire en 1995, réélu en 2001.
Il était membre fondateur et 1er vice-président de la Communauté d’Agglomération de Colmar créée le 1.11.2003.
Conseiller général de 2004 à 2011.


Guy Daesslé s’est toujours engagé dans la vie sociale, associative, sportive, culturelle.
Dans le cadre de sa profession, il fut un fédérateur et responsable actif. Il présida l’Union syndicale des Agents généraux d’Assurances du secteur de Colmar-Sélestat, le Syndicat national mixte européen, les associations de retraite AREAM et APPUI. Il fut correspondant du Centre de Documentation et d’Information pour l’assurance. Il fut désigné pour 2 mandats de conseiller prud’homal à partir de 1982 et devint vice-président de section. Il fut délégué à la nomination des experts judiciaires près la Cour d’appel de Colmar. Il s’acquitta d’un mandat de délégué consulaire à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Colmar, puis resta conseiller technique et membre associé.


Guy Daesslé prit une part active dans le milieu sportif. Ancien champion d’Alsace et universitaire d’escrime, il assuma pendant 15 ans la vice-présidence des Sports Réunis de Colmar, section escrime, fut membre de la Ligue d’Alsace d’Escrime et membre fondateur du comité départemental du Haut-Rhin et a participé à la création de l’école du sabre à la Maison de Jeunes et de la Culture de Colmar. Il est président d’honneur de la Maison des Jeunes et de la Culture de Colmar, après en avoir été le président durant 8 ans. C’est sous son impulsion qu’une section préprofessionnelle de danse vit le jour.


Son action s’est aussi dirigée vers l’enseignement. Ainsi, il a enseigné dans le cadre de la formation aux CAP (1972-1975), aux brevets de maîtrise (1975-1988), a assuré l’enseignement du droit des assurances aux IUT dans la section Techniques de Commercialisation, a créé un cours d’assurance, dès l’ouverture en 1975, de la section Carrières Juridiques et en assure l’enseignement. Il fit de même dans les sections Consommation et Consumérisme, ainsi qu’Hygiène et Sécurité. Il fut membre du premier comité d’orientation pour l’enseignement supérieur créé en 1981 et fut conseiller de l’enseignement technologique.
Son action à la tête de la municipalité


Le souci d’être à l’écoute de ses concitoyens et de faire de sa ville un espace de vie agréable guide son action municipale. En faveur des plus jeunes il lança la construction d’une crèche et halte-garderie dans le quartier du Logelbach, il organisa l’accueil périscolaire, un centre aéré, poussa à la création d’un cours bilingue à l’école maternelle et à l’édition d’une bande dessinée sur la sécurité remise aux élèves en début d’année. Il est à l’origine de la création des journaux CCAS-Infos et « Mieux vivre sa retraite ». Sa sollicitude le porte aussi vers les aînés : aménagement d’un pôle des assistantes sociales, organisation d’activités pour le 3ème âge, amélioration à la maison de retraite avec aménagement d’un parc extérieur et création d’un conseil d’établissement et construction d’un home pour personnes âgées comportant 9 logements. Pour favoriser les activités économiques, il pousse à la création d’une zone artisanale, qui généra environ 150 emplois, dans le quartier du Logelbach, à la limite de Colmar.
Création d’un supermarché sur le site Jazz.
Président de la maison de retraite les « Magnolias » et a réalisé sa ré humanisation avec une section « Alzheimer »
Fidèle à son engagement dans la vie associative, il fit acquérir par la commune l’ancien hôtel du Cheval blanc dans le but d’y installer une maison des jeunes et de la culture. Il favorisa la création de la société d’histoire, de l’association Wintzenheim-Échange qui développe les relations avec les cités partenaires ou amies, telles Möhnesee (Allemagne) et Remiremont, de l’association de tourisme et d’animation, organisatrice des marchés de noël, de pâques, aux fleurs et campagnard, et d’une amicale des donneurs de sang. Président Honoraire de l’harmonie du pflixboug, Création de l’association pour la restauration de la Chapelle HERZOG à Logelbach modernisation d’une salle d’arts martiaux, aménagement de deux aires de jeux
Afin de faire de Wintzenheim une cité attrayante, il encouragea le fleurissement, obtint une première, puis une deuxième fleur pour la commune. Il innova en organisant une grande fête pyrotechnique à l’avant-veille du 14 Juillet. Il soutint le Festival international de la Musique mécanique qui envahit les rues de la ville (tous les deux ans fin juin).
Président d’Honneur (et fondateur) de l’Association de Défense et de Progrès pour un contournement de Wintzenheim. A réalisé le contournement routier de Wintzenheim


Son rôle dans les relations intercommunales
Il était membre fondateur et 1er vice-président de la Communauté d’Agglomération de Colmar créée le 1.11.2003.
De mars 2004 à 2011 il était conseiller général du canton de Wintzenheim et, à ce titre, présidait le Syndicat mixte du Hohlandsbourg, perpétuant ainsi l’œuvre entamée par un de ses prédécesseurs, maire de Wintzenheim et conseiller général, Robert Sibler (voir notice). Création d’un festival international de musique manouche au château du Hohlandsbourg
(3 jours)

 

 

Etudes
Études secondaires à Colmar, au lycée Bartholdi

Etudes supérieures à la Faculté de Sciences économiques, à Strasbourg.

Grade universitaire : Maîtrise ès Sciences économiques.                       

4 années d’histoire de l’art
Service militaire dans l’Armée de l’Air (06.08.1973 – 01.08.1974).

 


Décorations
Officier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur,

Officier dans l’Ordre National du Mérite,

Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques,

Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres
Médaille d’Argent Jeunesse et Sports,

Médaille d’Honneur Argent, Régionale, Départementale et Communale,

Médaille OMS et OMC,

Médaille de la Renaissance Française
Paul Harris Fellow (Rotary)
Gérard Lincks, Septembre 2004 (actualisé en 2014)

 

Sources :
- Curriculum vitae de Guy Daesslé
- entretien personnel
- extraits de presse (L’Alsace – Les Dernières Nouvelles d’Alsace)

Additif



Source : Guy Daesslé, février 2019

Copyright SHW 2019 - Webmaster Guy Frank
 

 

 

 

 

« L’Alsace me manque » : Zvardon confiné en Guadeloupe

Grand Prix 2019 de l'Académie d'Alsace, le photographe Frantisek Zvardon est confiné en Guadeloupe où, début mars, il réalisait un reportage dans les forêts de montagne. Ce Tchèque, bourlingueur dans le monde entier, vient de publier, sur le site Eurojournalist, une belle déclaration d'amour à l'Alsace.

http://eurojournalist.eu/frantisek-zvardon-mon-alsace/?fbclid=IwAR23U9vk16zGQmYz1pGOZHgHWMKXUu4fgpPHlTQNSb9YjcsQSPHZl1tETEM

 

 

L'Edito

Savoir d’où l’on vient,
pour préparer l’ « après »

La terrible épidémie qui ravage le monde a mis à mal les certitudes, bousculé les perspectives et réduit à néant les expertises. L’humanité, nue et tremblante comme après un cataclysme, s’interroge avec angoisse : de quoi demain sera-t-il fait ?
Le courage et la volonté, mais aussi la foi en la générosité et la création, seront les moteurs du redressement. Celui-ci aura lieu, même si nul n’en sait la forme et le calendrier.
Il est indispensable de commencer à y réfléchir, sans tabou, avec le cerveau et le cœur orientés à 360°, comme un radar cherchant des signes nouveaux.
Diffusées début mars, les Annales de l’Académie d’Alsace ont opportunément livré une histoire de notre compagnie (voir par ailleurs sur ce site). Elles donnent une réponse à la question de notre utilité dans le corps social : mobiliser des énergies et des bonnes volontés venues d’horizons différents, dans la recherche désintéressée d’un bien commun pour notre temps
Au lendemain du décès d’un de nos membres parmi les plus éminents, le professeur Francis Rapp, historien médiéviste à la brillante carrière, qui avait l’Alsace chevillée au cœur, une Alsace de tolérance et d’humanisme, savoir d’où l’on vient, méditer sur les drames passés pour contribuer à un monde d’harmonie, voilà la plus noble des éthiques, la plus féconde aussi.
L’Académie d’Alsace, dans l’esprit de ses pères fondateurs après la guerre, aura à ressourcer et à relier aux défis de l’ « après épidémie » sa belle mission.
Nous y reviendrons.


Bernard Reumaux

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace