Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Isabelle Haeberlin

___________________________________________

 

Enseignante. Présidente de l’Association Epices à Mulhouse

 

 

 

 

Section

Société

 

Situation professionnelle actuelle (coordonnées, responsabilités)

Depuis 2013  : responsable  d’une école de cuisine Epices au centre de Mulhouse et extension du projet d’école de cuisine multi-sites avec l’éducation nationale sur le Haut Rhin.
Epices est agréé organisme de formation


 

Parcours professionnel

2010  : Création de l’association EPICES Espace de Projets d’Insertion Cuisine Et Santé avec pour objectifs : l’insertion, la santé et la parentalité. Le projet se développe dans un premier temps dans les établissements scolaires, prioritairement en ZEP à Colmar.

 

2013-2017 enseignante, chargée de mission innovation, en charge de la conception, de la coordination et du développement des projets menés avec l’association Epices (formation des différents publics, mise en œuvre de partenariats, recherche de financements, …)


2006-2013 directrice de l’école maternelle les Pâquerettes en ZEP à Colmar et formatrice pour les futurs enseignants de l’ESPE

 

2000-2006 enseignante dans le premier degré en charge de la mise en œuvre d’un projet innovant en ZEP à Mulhouse ; l’ouverture d’une classe Passerelle, lieu de transition entre la maison et l’école qui prévoit une implication des parents


1998-2000 affectation sur différents postes du premier degré sur le Haut-Rhin


1997 intègre l’IUFM de Colmar

 

1984-1994     Co-responsable d’un magasin de mobilier contemporain à Colmar. Organisation d’événements culturels, conseils en décoration, gestion/vente

 

 

Travaux

- mise en œuvre sur le Haut-Rhin d’une expérimentation d’éducation au goût sous la forme de tutorats entre des élèves de classes Préparatoires aux grandes écoles, des élèves de SEGPA et des élèves de maternelle ou d’élémentaire
- organisation d’ateliers de cuisine en direction d’élèves en difficultés, en lien avec les établissements scolaires, les Missions Locales, la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou encore le Pôle Emploi
- organisation de formations pré-qualifiantes en partenariat avec le GRETA pour des demandeurs d’emploi
- réalisation de prestations culinaires


Travaux scientifiques
Travaux d'animation scientifique

Diplômes

Décorations

Distinctions

Prix

Publications
Livres
Articles

Rôles académiques à l'Académie d'Alsace

Données personnelles

CV Complet

L'Edito

Être prêts
Comme tant d’acteurs de la société civile, du monde culturel et associatif, nous attendions beaucoup de cette rentrée, imaginée comme un retour à nos activités normales, aux initiatives qui tissent le maillage de la cité et assurent ses équilibres.

Il nous a fallu déchanter. Et annuler une bonne partie du programme de septembre : deux réunions de travail entre membres sur la relance de nos Agoras après six mois d’interruption contrainte et la rentrée solennelle de l’Académie d’Alsace à Colmar.

Il s’agissait de réactiver une ancienne tradition académique, suspendue depuis des années : la Ville de Colmar et le musée Unterlinden nous auraient accueilli avec faste et nous aurions fêté avec joie la lauréate du Prix Maurice-Betz 2020, la traductrice Claire de Oliveira, attendue de Berlin.
Petite consolation, la remise du Prix de la Décapole 2020 à Claude Woehrle (lire ci-contre et dans la rubrique Actualités) a permis de partager un moment de convivialité, en petit comité, grâce à l’accueil du maire de Turckheim. Plusieurs nouveaux membres étaient présents, aux côtés des anciens de l’Académie. L’attente d’un redémarrage puissant est unanime. Nous allons prendre quelques initiatives, adaptées aux exigences sanitaires du moment. Car il s’agir d’être prêts.

A l’heure des grandes interrogations, à la veille aussi de la constitution de la Collectivité européenne d’Alsace, l’Académie d’Alsace a une place, modeste mais bien réelle, utile, à prendre dans l’espace public de la région.

L’épidémie du COVID a frappé durement l’Alsace en ce début d’année 2020. Notre Académie, reflet à bien des égards des heurs et malheurs de la région, a enregistré la disparition de trois de ses membres : deux historiens prestigieux, membres de notre comité d’honneur, les professeurs Francis Rapp et Marcel Thomann, l’artiste peintre Ernest Meichler.

Une chaîne d’engagements et de fidélités fonde la légitimité de notre académie, ainsi qu’en témoigne l’entrée de 25 nouveaux membres, signifiant le renouvellement progressif et constant de notre assemblée, l’apport de sensibilités, d’expériences, de propositions qui viennent enrichir le travail commun.

C’est la plus importante entrée de nouveaux membres en notre sein, nous en préparons d’autres, car les enjeux de notre région – rebattus par la crise sanitaire et les bouleversements économiques et sociaux qu’elle induit – appellent une Académie d’Alsace puissante, dynamique, bien répartie sur le territoire et dans ses trois sections : Sciences, Culture et Société. Une attention particulière a été portée à la poursuite de notre féminisation et au rajeunissement.

Nous travaillons cet été à préparer une rentrée dynamique, en relançant notre grand projet des AGORAS, plus que jamais attentifs à notre environnement et conscients de notre utilité collective au service de l’Alsace. A très bientôt donc !


Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Réunion de préparation des Agoras, Strasbourg, 17 septembre 2019

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace