Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

Prix Scientifique des bacheliers

_____________________________________________

Le prix scientifique des bacheliers, créé en 1962 par les professeurs M. Perny et M. Ribon, avec approbation du Recteur de l'Académie de Strasbourg, est attribué chaque année à l'élève ayant obtenu la meilleure moyenne au baccalauréat scientifique.

D'un montant de 500 euros, ce prix est financé par l'Académie des sciences, lettres et arts d'Alsace. La remise du prix se déroule généralement au lycée du récipiendaire.

 

2018 :

LEPETIT Chloé

Lycée Louise Weiss, Sainte-Marie-aux-Mines

 

2017:
BUHL Benjamin
Lycée Blaise Pascal de Colmar

 

2016
Ayla Marquenie
Lycée de Munster

 

2015
Jonas Schweizer
Lycée Freppel d’Obernai
Remis le 5 mars 2016 à Obernai


2014
Matthieu Benavoli
Lycée Marguerite Yourcenar d’Erstein

 

2013
Mathieu Etienne Wittig
Lycée Schuré de Barr
Remis le 24.01.2014 à Barr


2012
Jean-Philippe Hunyadi,

Lycée Marie Curie, Strasbourg,

Caroline Oster,
Lycée Bartholdi, Colmar

Remis à Colmar


2011
Elie Kirchner,

Lycée Théodore Deck, Guebwiller

Arthur Godino,
Lycée Montaigne, Mulhouse,
Remis le 20 février 2012.
Allocution de J. Streith, chancelier.


2010
Marion Ehret,
Lycée Scheurer, Thann
Remis par Mme le président C. Roederer.
Exposé du chancelier Jacques Streith, Le mal des ardents de Saint-Antoine et ergotisme au Moyen-Age


2009
Guillaume Schloegel,
Lycée Jean Sturm, Strasbourg
Remis par le président Bernard Pierrat le 17 octobre 2009


2008
Thomas Simonet,
Lycée Montaigne, Mulhouse
Exposé de J. Streith Un pédagogue alsacien des Lumières : Jean-Frédéric Oberlin.
Présence de C. Roederer, B. Pierrat, O. Kammerer, M. Faure, et M. Mangold, 13 février 2009


2007
Camille Spegt,
Lycée de Barr


28 janvier 2008.
Conférence de Mme Liliane Borin, chargée des relations avec la presse, Justice et presse.


2006
Olivier Gravand,
Lycée Blaise Pascal, Colmar
Remis le 22 décembre 2006. Conférence de M. l’Abbé Dietrich, Notre cerveau. Comment assurer son bon fonctionnement.

 

2005
Florian Kahn,
Lycée Kléber, Strasbourg
3 février 2006.
Conférence de Mme  C. Roederer, chancelier, L’humanisme au cœur de la construction européenne et du devenir du monde.

 

 

2004
Rémy Carof
Collège Saint-Etienne, Strasbourg

Remis le 31 janvier 2005.
Conférence du professeur J.C. Gall, Les origines de l’Humanité.


2003
Milène Adolf,
Lycée Marguerite Yourcenar, Erstein
Conférence de M. Pierre Netter, La finalité de l’entreprise.


2002
Philippe Husson,
Lycée Marguerite Yourcenar, Erstein

Remis le 10 février 2003.
Causerie de Mme  C. Roederer, chancelier, De l’importance de la sémantique.


2001
Laura Sasportas,
Lycée Kléber, Strasbourg
Remis le 6 décembre 2001.
Conférence de M. Gérard Leser, La légende de Saint-Nicolas.


2000
Anne-Caroline Vorburger,
Lycée Kléber, Strasbourg

 

1999
Michel Shea,
Lycée International de Strasbourg

 

1998
Emmanuelle Wachenheim,
Lycée Montaigne, Mulhouse

 

1997
Marie Borni,
Lycée de Bouxwiller

 

1996
_


1995
Myriam Frey,
Lycée de Barr

 

1994
Vincent Muller,
Lycée de Ribeauvillé

 

1993
Damien Rouille,
Séminaire de Walbourg

 

1992
Christine Manata,
Lycée Camille Sée, Colmar

 

1991
Gabriel Dryzmotta,
Christophe Reichert,
Assemblée Générale de l’ASLAA, Saverne

 

1990
Sophie Fritsch,
Jean-Marc Schmittbiehl,
Etudiant à l’Université de Haute-Alsace

 

1989
Catherine Klinger,
Yvan Scheitle,
Collège de Herrade de Landsberg, Rosheim
Remis par B. Meyer, directeur du collège


1988
Olivier Laurent,
Collège de Soultz
Remis au collège par Gérard Blondé


1987
Denis Heintz,
Lycée d’Etat Stanislas de Wissembourg

 

1986
Dominique Schneider,
Lycée d’Enseignement général de Sainte-Marie-aux-Mines

 

1985
Non renseigné


1984
Alain Trauzer,
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse

 

1983
Nathalie Meissner,

Valérie Billmann,
Institution privée Sainte-Philomène,
Lycée d’enseignement général et technologique de Haguenau

 

1982
-


1981
Philippe Hassenforder,
Lycée Kléber, Strasbourg,

Nadia Madhadi,
Lycée Fustel de Coulanges, Strasbourg

 

1980
Bruno Muller,
Collège de la Malgrange, Nancy

 

1979
Daniel Krob,
Lycée Bartholdi, Colmar

 

1978
Sylvain Stiltz,
Lycée Général-Leclerc, Saverne

 

1977
Didier Schrapf,
Lycée Albert Scweitzer, Mulhouse
Discours du président Pierre Schmitt


1976
Daniel Marx,
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse

 

1975
Denis Schiehlé,
Lycée Bartholdi, Colmar

 

1974
Georges Welterlin,
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse

 

1973
René Muller,
Lycée Bartholdi, Colmar

 

1972
Jean Ruh,
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse

 

1971
Jean-Louis Huberschwiller,
Lycée Bartholdi, Colmar

 

1970
Paul Scherrer
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse
Remis à l’Assemblée générale à Belfort


1969
Lucien Vogel,
Lycée Bartholdi, Colmar
Remis lors de la séance plénière du 8 juin 1969 à Obernai


1968
Luc Gaillet,
Lycée Albert Schweitzer, Mulhouse
Remis lors de la séance plénière du 9 juin 1968 à Saint-Louis


1967
Guy Peterschmitt,
Lycée Bartholdi, Colmar
Remis en juin 1967 au lycée


1966
Jean-Marc Ferré,
Lycée d’Etat, Mulhouse
Remis en juin 1966 au lycée


1965
Pierre Humbert,
Lycée Bartholdi, Colmar
Remis en juin 1965 au lycée


1964
M. Pradeau,
Lycée Kléber, Strasbourg
Remis en juin 1964 au lycée


1963
Jean Scherrer,
Lycée d’Etat, Mulhouse
Remis en juin 1963 au lycée

  

L'Edito

Une poétique de l'Alsace

Décédé en octobre dernier, le grand poète Claude Vigée aurait eu cent ans le 3 janvier. Etats-Unis, Israël, Paris, il a connu tous les horizons, mais était resté arrimé à l’Alsace par l’esprit, par l’âme, par la poésie, par le dialecte. Ses souvenirs de Bischwiller, racontés dans Le Panier de houblon, portent témoignage sensible des bouleversements et des permanences de la région.
I hab noch niemols mini Haimet verlon.
Niemols kumm i je bis anne.

(Jamais je n’ai quitté ma patrie.
Jamais je n’y parviendrai.)
Au moment où les deux conseils départementaux d’Alsace fusionnent, alors que l’institutionnel et l’opérationnel sont en première ligne, il importe de ne pas perdre de vue l’impalpable qui constitue l’essence même de l’identité alsacienne et que, nul mieux qu’eux, les poètes savent entretenir.
Sans verser dans l’identitarisme ou le séparatisme, connectée à l’universel, à la solidarité nationale et à la coopération européenne, la reconnaissance d’une entité « Alsace » inscrite dans le marbre (fragile…) des institutions nous réjouit et nous stimule. Car, à l’image des deux conseils départementaux aujourd’hui fusionnés, l’Académie d’Alsace prône et pratique depuis son origine, en 1952, la cohésion régionale, la complémentarité des territoires, des milieux et des réseaux. Il est peu de structures résolument régionales en Alsace, et encore moins de transdisciplinaires, mais tel est l’ADN originel de notre compagnie, plus précieux et utile que jamais.
Démonstration concrète en sera bientôt apportée : notre groupe de travail de dix académiciens va bientôt remettre officiellement au président de la Collectivité européenne d’Alsace son rapport « Réenchanter les châteaux forts d’Alsace », outil au service d’une politique castrale renforcée. L’imaginaire des ruines, plus largement les rêveries sur le temps englouti, les heurs et malheurs passés, sont constitutifs du regard des Alsaciens sur leur région, nourrissant cette poétique de l’Alsace chantée par Claude Vigée, sans laquelle ne peut se déployer le joyeux « désir d’Alsace »..

Bernard Reumaux

Président de l'Académie d'Alsace

 

Claude Vigée (Bischwiller, 1921-Paris, 2020)

 

<< Nouvelle zone de texte >>

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace