Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts
    Académie d’Alsace   des Sciences, Lettres et Arts  

PRIX 2019

PRIX DE LA DECAPOLE 2019

En partenariat désormais avec la Fédération des Sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace (premier membre inscrit au Cercle de l’Académie), ce prix d’histoire régionale a été remis à Marc Glotz, vice-président de la Société d’histoire du Sundgau, pour son ouvrage « Miroir de la noblesse alsacienne au XIXe siècle ».

 

PRIX BEATUS RHENANUS

En partenariat désormais avec la Ville de Sélestat, ce prix transfrontalier Regio a été remis à Dominik Wunderlin, ancien chef du département Europe au musée d’ethnographie et des arts et traditions populaires de Bâle, pour l’ensemble de son œuvre.

 

 

PRIX JEUNE TALENT 2019

Le jury de l’Académie d’Alsace des Sciences, Lettres et Arts a distingué Samuel Bas et Joachim Galerne comme lauréats de son prix annuel « Jeune Talent », pour leur travail conjoint de diplôme de la HEAR. Leur création associe les décors de Joachim et les personnages de Samuel, selon la technique ancienne du dessin animé. Il illustre la question : « pourquoi un site finit-il en ruines ? ».

Ce prix - un des neuf décernés chaque année par l’Académie d’Alsace - est remis à un ou une diplômé de la HEAR en section Illustration. Il a été fondé en 1990 par les héritiers du grand illustrateur Robert Beltz (1900-1981), qui a travaillé pour les plus grands écrivains dans des ouvrages d’art au style onirique et puissant.

Le diplôme, remis aux deux lauréats par Jean Hurstel, secrétaire général de la Conférence nationale des Académies, a été réalisé et illustré par la lauréate Jeune Talent 2018, Anna Griot. Le jury était composé d’artistes membres ou proches de l’Académie d’Alsace. Un événement grand public aura lieu comme chaque année au Festival du livre de Colmar pour présenter le travail des lauréats.

L'Edito


AG comme agir

Y avait-il cadre plus approprié que la Bibliothèque humaniste de Sélestat pour accueillir notre assemblée générale 2019 ?

Si l’humanisme est une manière de voir le monde et la connaissance, il est aussi une pratique, un engagement dans la cité. C’est dire combien la mémoire de Beatus Rhenanus et de ses pairs – si bien rendue palpable par la magnifique rénovation des lieux – est un aiguillon pour les académiciens du 21e siècle, les incitant à regarder le monde avec lucidité et bienveillance, et à y trouver une place féconde.
Le bilan 2018-2019 de l’Académie d’Alsace montre (voir ci-joint le compte-rendu de notre AG du 6 juillet 2019) un net renforcement des relations et partenariats avec notre environnement institutionnel, confirmant notre place originale dans le paysage régional. Et l’année 2019-2020 verra la naissance des « Agoras de l’Académie d’Alsace » dans les grandes villes de la région, lieux de débats ouverts, en prise avec les enjeux généraux du corps social. Nous y reviendrons prochainement.
Communication interne et externe renforcée, entrée de nouveaux membres, échanges avec les académies sœurs dans le cadre de la Conférence nationale des académies que, sous l’égide de l’Institut de France, notre équipe alsacienne préside jusque fin 2020 : voilà la feuille de route de l’Académie d’Alsace pour l’année à venir.
D’ici là, bel été à tous !
Bernard Reumaux

 

Dominique Wunderlin (gauche) et Marc Glotz (droite)

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Alsace